19503515

Tony (Series Premiere) // 3 3oo ooo tlsp.

61039229

What About ?

La vie de jeunes adolescents américains dans la banlieue de Baltimore.

So What ?

   Après Shameless (et Being Human, que je ne reviewerai certainement pas vu la nullité de l’originale), c’est au tour de Skins de se faire adapter par MTV à la sauce américaine. A la ligne de dialogue près en ce qui concerne le pilote. C’est bien de vouloir respecter l’œuvre originale mais à ce point-là, c’est juste inutile. Et puis ce n’est pas comme si le pilote de base était parfait. Il avait beaucoup de défauts et je dirai même que c’est le plus mauvais épisode de la saison 1. Ils auraient donc pu l’améliorer plutôt que de le copier bêtement. Cela dit, il y a quelques différences. Je vous laisse juger de leur pertinence.

  Tournage au Canada oblige –bien que l’action soit censée se dérouler à Baltimore- il y a de la neige. Le personnage de Maxxie, le danseur gay, a été purement et simplement supprimé et remplacé par Tea, une cheerleader lesbienne, et j’aimerais bien savoir pourquoi. Il n’y a concrètement rien qui puisse le justifier, à part peut-être un besoin de ne pas faire fuir le public très masculin de MTV ? Excuse stupide. Un des arcs les plus réussis de la première saison de la série originale était justement la relation entre Maxxie et Anwar, compliquée par les croyances de ce dernier. Sinon, le détail qui tue mais qui veut dire beaucoup : la housse de couette de Tony ne représente plus un corps de femme nue mais… des araignées ! C’est tout de suite moins amusant. En réalité, malgré les promesses de la chaîne et des producteurs, il s’agit bien d’une version édulcorée et beaucoup plus lisse, jusque dans la réalisation un peu moins inspirée. Le fond du discours reste le même et les personnages restent fidèles à ce qu’ils étaient mais ils sont d’emblée moins attachants. Peut-être parce qu’ils sont tous plus beaux, non ? L’identification marche tout de suite moins facilement. Et puis les acteurs sont a priori moins bons. Mais là-dessus, comme ce sont des débutants, laissons-leur la chance de s’améliorer au fil des épisodes. Jusque là, ils n’ont pas fait preuve de médiocrité.

   Comme on pouvait s’y attendre, ce remake n’a aucun intérêt pour qui a suivi et aimé la série originale. Ce pilote ne fait que ressortir de manière encore plus flagrante les défauts du premier en trouvant même le moyen d’en ajouter. La suite sera peut-être meilleure, sans doute même, mais elle se fera sans moi. Je préfère consacrer mon temps à la troisième génération de la version britannique, qui revient très bientôt et que l’on attend forcément au tournant