dnes_season4_dexter_miniban

Circle Us // Take It!

1 9oo ooo tlsp. // 1 94o ooo tlsp.

44030376 // 44030377


vlcsnap_222217 vlcsnap_159299

   Julia Stiles, Jonny Lee Miller, Peter Weller, Chris Vance, Maria Doyle Kennedy... Dexter ne nous avait pas habitué à recevoir autant de guest-stars. En général, quand une série a recours à elles, c'est soit qu'elle veut faire parler -Dexter n'a pas besoin de cela- soit qu'elle est à court d'idées et multiplie les nouveaux personnages pour masquer leur absence. Tombe-t-on vraiment dans ce dernier travers ici ? Possible. Il faut bien avouer que la grande intrigue de la saison patauge un peu et que la présence de ces visages connus nous rassure. Cela dit, ce ne sont pas non plus des guests quatre étoiles et on ne peut pas dire qu'ils offrent des prestations à tomber à la renverse. J'adore Jonny Lee Miller depuis Eli Stone par exemple et je trouve qu'il est -pour l'instant- loin d'être époustouflant. Mais ce curieux Jordan Chase n'a pas encore eu l'occasion de dévoiler son vrai visage bien qu'on le soupçonne d'être un monstre. Au contraire de Chris Vance/Cole Harmon qui nous a toute de suite été présenté comme un bad guy accompagné d'un jeu peu subtil. Stan/Peter Weller est typiquement le genre de personnages que je n'aime pas du tout, sans trop savoir expliquer pourquoi. Aura-t-il vraiment un intérêt au bout du compte ou sert-il simplement d'obstacle à la relation Quinn/Deb, pas des plus passionnantes au demeurant ? La nounou non plus ne sert à rien. Je pensais qu'elle aurait des soupçons sur les activités nocturnes de Dexter mais ce n'est visiblement pas à l'ordre du jour... Tout ça pour dire que cette multitude de guests sert à cacher la misère et c'est bien triste.

   Il n'y a que Lumen qui comporte un véritable intérêt, et je dois dire que je suis bluffé par Julia Stiles ! En fait, pour moi, c'était une petite actrice de seconde zone qui n'avait fait que de mauvais films. Sur ce dernier point, je n'ai pas totalement faux. Mais elle a du talent et l'a prouvé à plusieurs reprises dans ces épisodes. Son vrai problème, c'est sans doute qu'elle n'est pas au niveau de Michael C. Hall mais la barre est si haute... Le duo Lumen/Dexter est l'unique élément de cette saison un tant soit peu original, qui sort le serial-killer de sa routine. Le duo fonctionne très bien. J'ai passé un agréable moment avec eux. Mais la chasse à l'homme à laquelle Dexter nous a habitué n'est pas très différente au final, avec son même lot de péripéties plus ou moins crédibles mais bien amenées. Je reste sur ma faim à l'heure actuelle. Et ce n'est pas les conflits internes au comissariat avec Laguerta qui devient tout à coup la femme à abattre qui vont me rassasier !   

vlcsnap_205461 vlcsnap_205613


// Bilan // Ici et là, Dexter reste efficace mais on se rapproche de plus en plus du divertissement banal. Cette saison manque de complexité et d'enjeux forts. Je vois mal comment les 4 derniers épisodes pourraient effacer ma déception...