dnes_season4_brothers_kitty

Cold Turkey // 8 76o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_20088 vlcsnap_22712

   Les moments de fête comme Noël sont propices à la nostalgie et c'est ce sentiment-là qui m'a habité pendant le visionnage de cet épisode. Les Walker ont refait leur vie, ce qui nous a offert en début de saison de bons épisodes, avec une nouvelle dynamique et de nouveaux personnages parfois attachants. Depuis quelques épisodes, le soufflé est retombé et l'absence de Rebecca et de Robert se fait ressentir. On s'étonne presque de ne pas les voir débarquer à la fin de l'épisode lorsque tout le monde se retrouve dans la joie et la bonne humeur. Ils m'ont manqué, et Noël n'était pas tout à fait noël sans eux.

   Kitty et son étudiant, au fond ça me plaît. Jusqu'ici, à part coucher ensemble et rester des heures dans le canapé-lit, ils n'ont pas fait grand chose. Apprendre que la mère de Seth est la doyenne de l'université où travaille désormais Kitty n'est pas un grand bouleversement, d'autant que l'on n'a jamais vu Kitty dans l'exercice de ses fonctions. Ce n'est pas un reproche, je ne pense pas que ce serait très intéressant. Mais on ne peut pas baser une intrigue sur quelque chose d'aussi lointain. En tous cas, Seth, je l'aime bien. Il a une bonne répartie, de bonnes répliques : "There's so many of you and so few of me !". Cute. L'absence de Luc, au moins pour cet épisode, n'a pas permis à Sarah de briller, bien au contraire. Elle récolte la storyline la moins intéressante mais au moins, elle redevient plus ou moins celle que l'on connaît, la femme bossy qui n'a peur de rien, un peu aigrie sur les bords. Son job à la radio n'était pas une grande idée... Ojaï aussi me manque. Depuis le départ de Rebecca, c'est léger-léger pour Justin. Entre les épisodes où il n'apparaît pas du tout et ceux où il apparait à peine pour pas grand chose... Sa nouvelle romance avec -can't remember her name- débute doucement. C'est mignonnet, sans plus. Quant à Kevin et Scotty, que dire ? Les concernant en tant que couple, rien. Mais tant mieux, qu'on les laisse tranquilles et heureux. Par contre, la guéguerre pour organiser noël entre Kevin et Kitty était très amusante !

   Je n'ai pas tellement aimé la virée de Nora à Santa Fé avec son Karl, tout simplement parce qu'on savait dès le départ comment ça allait se terminer, et puis aussi parce que Karl a du mal à sortir de son rôle de psy. Nora a tendance à écraser le personnage qui n'en ressort pas grandi. Puis la Nora qui ne peut pas passer 1 heure sans un coup de fil d'un de ses enfants avant de devenir hystérique, c'est vu et revu. Et je ne sais pas quoi penser de son rêve... Je trouve toujours sympa ce genre de parenthèse "merveilleuse" mais ça ne colle pas tellement à Brothers & Sisters. A chaque fois qu'ils tentent ce genre d'extravagance (c'est-à-dire rarement), on prend surtout du plaisir à regarder les acteurs s'amuser mais ça s'arrête là. C'était l'occasion de revoir un peu Holly en tous cas, dont l'absence se fait beaucoup ressentir aussi ces derniers temps. Je ne vous ai pas parlé de Saul ? Effectivement. En fait, ses histoires me dépriment à chaque fois. Pas envie d'en parler. 

vlcsnap_30060 vlcsnap_33893


// Bilan // Brothers & Sisters nous offre un épisode de Noël correct, mais qui manque de saveur. Pour la première fois, je me rends vraiment compte que la série a un peu changé et qu'elle est devenue, quelque part, un peu moins bonne... Laissez-moi digérer cette information.

44069764