TheBigC_1280x800

Blue-Eyed Iris // 71o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_44390

   Je suis au regret de vous annoncer que The Big C ne réussira pas l'exploit d'avoir obtenu cinq épisodes à quatre étoiles consécutifs. Mais quatre épisodes à quatre étoiles consécutifs, c'est déjà énorme ! A vrai dire, j'ai pris autant de plaisir à suivre cet épisode que les précédents mais il lui manquait deux choses primordiales pour être parfait : de l'émotion (il y en avait à peine) et de la subtilité (il n'y en avait... pas). La première scène, lorsque Cathy découvre que son fils mate des films pornographiques, était digne de Desperate Housewives, si ce n'est que dans Desperate, on n'aurait pas eu le droit au son de la vidéo et les douces paroles qui allaient avec, et on n'aurait pas eu Laura Linney mais Teri Hatcher. L'effet est tout de suite très différent. Ca manquait d'originalité même si bien-sûr, c'était amusant. Je commence à avoir un peu de pitié pour Adam. Ca doit pas être facile tous les jours d'avoir une telle mère quand on a 15 ans... Après, il serait moins benêt aussi ! Dans le même genre, les scènes avec Paul n'étaient pas de grandes réussites. Le personnage n'arrive pas vraiment à provoquer de l'intérêt chez moi, juste quelques sourires. Il ne fait pas le poids à coté du médecin ou à coté du petit nouveau...

   Car petit nouveau il y a dans la vie de Cathy ! Idris Elba incarne donc celui qui va rappeler à l'héroïne qu'elle peut être sexy. Ce qui va l'amener où ? Chez l'esthéticienne ! Et là, rebelotte, on nous sert le passage classique de l'épilation du pubis avec des "Aïe", des "Ouille", des "Fuck" quand même, et, petite originalité : un fou rire ! Cathy quand elle est stressée, elle rit. Tout ça l'aménera finalement à jouir dans  sa salle de classe avec le bel Apollon. Son petit coup, elle l'a bien cherché et l'a bien mérité. Reste à savoir ce qui va advenir de cette histoire. Coup d'un jour ou pour toujours ? Je crois que la réponse est évidente mais c'est sans doute tout l'intérêt de la chose. Pendant ce temps-là, Andrea a fait des siennes et c'était encore à se pisser dessus; et le frère de Cathy nous a fait son show en compagnie d'une Marlene toujours aussi accueillante ! C'était super sympa. Est-il bien nécessaire de reléver la métaphore de la fleur qui embellit à mesure que Cathy s'épanouit ? Non hein. On va pas en parler. 

vlcsnap_41410


// Bilan // Un Big "B" cette semaine, avec un "+" en plus.