dnes_season4_himym_barney_m

Dopplegangers (Season Finale) // 8 o6o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_106623

   Sérieusement, c'était vraiment le Season Finale ? Non parce que je ne l'aurais déjà pas trouvé formidable en tant qu'épisode lambda mais alors en dernier épisode de la saison 5, c'est juste une honte ! Ok, c'est une bonne chose que de faire enfin avancer le couple Lily/Marshall. Je pensais que les scénaristes repousseraient une dernière fois l'échéance, en témoigne ce passage de mon avant-dernière review : "Il ne reste plus qu'à espérer que le sosie de Barney va faire son apparition tôt en saison 6. Je pense qu'on peut laisser tomber pour cette année. Ce serait d'ailleurs assez marrant de les mettre dans une situation où ça arrive bien plus vite que prévu. Oseront-ils ?" Ils ont osé ! Je me suis trompé. Cela dit, il ne fallait surtout pas miser uniquement là-dessus ! Qui s'intéresse vraiment à Lily et Marshall au fond ? Les différentes apparitions de Barney en tant que vrai/faux sosie n'étaient pas spécialement drôles. Ils ont dû croire que le talent de Neil Patrick Harris et quelques costumes ridicules suffiraient. Heureusement qu'il y avait plusieurs twists pour nous surprendre un peu ! La finalité, elle, était totalement prévisible : ils sont prêts à avoir des enfants, surtout Marshall qui ne demande que ça. Ca ouvre donc une nouvelle gamme d'intrigues pour le couple la saison prochaine. J'ignore si cela inspirera les auteurs mais si ce n'est pas le cas, alors il n'y a plus rien à faire pour eux...

   Croyez-le ou non mais le héros de la série, Ted, n'a droit qu'à une pauvre joke dans cet épisode, et nullissime en plus : il s'est teint en blond et ça fait bien rire la petite bande. Pour ma part, j'ai trouvé ça pathétique tellement le manque d'inspiration était flagrant. La tentative de la relier à la storyline de Robin était ridicule. Une tentative désespérée de provoquer un semblant de suspense à l'approche de la fin en gros. Et comme si tout ça n'était pas assez agaçant, on nous prive du personnage de Don, qui avait réussi à s'imposer en peu de temps, à travers un prétexte usé (cf la saison 3), facile, qui n'a pour seul intérêt que de provoquer un tant soit peu d'émotion. C'est vrai que Robin m'a fait de la peine. Bon, deux secondes plus tard, ça ne m'importait déjà plus. C'est dire si les personnages d'How I Met sont devenus inintéressants à mes yeux.

vlcsnap_129558


// Bilan // Terminer une saison déjà bien moyenne comme ça, c'est donner envie à ses fidèles téléspectateurs de quitter le navire avant la fin, tout simplement. Si je n'étais pas si obstiné, je crois que c'est ce que je ferais : j'arrêterais la série et attendrais patiemment qu'elle soit annulée pour regarder le final dans un an, deux ans, trois... Barney ne vaut plus rien, la recherche de la femme de Ted est passée au cinquième plan depuis qu'on en a vu un mollet, le couple Marshall et Lilly n'a plus rien du tout à offrir (mais ça va peut-être changer) et on fait perdre à Robin ce qui l'avait rendu intéressante ces derniers temps. Que reste-t-il à part des blagues pas drôles ? Un épisode sur trois vaut le coup maintenant ! Si le genre de la sitcom est en plein revival, How I Met s'est transformée en même temps en comédie has-been...