20 avril 2010

Glee [1x 14]

dnes_season4_glee_rachel_mi

Hell-O // 13 66o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_188788

   Après visionnage de cet épisode de Glee, je suis en colère ! Plus de quatre mois d'absence pour nous pondre ça, sérieusement ? J'ai vraiment l'impression que les producteurs et scénaristes de la série ont oublié quelque chose : c'est cool de soigner les numéros musicaux, c'est super d'avoir des lignes de dialogue très bien écrites et qui font mouche, mais ce qui est super important dans une série c'est d'avoir des scénarios de la mort qui tue. Et Glee ne les a pas. Surtout pas dans cet épisode qui s'amuse à déconstruire une à une les intrigues lancées dans l'épisode précédent. Il n'y a rien qui m'agace plus que ça ! Rien ! Ainsi, on comprend tout de suite que Will et Emma ne seront plus ensemble à la fin des 45 minutes. Tellement gros comme une maison ! Ca gâche en un instant la fin du précédent épisode qui était facile et tout ce qu'on veut mais qui représentait l'aboutissement de quelque chose. Ils auraient pu les laisser ensemble deux-trois épisodes et se concentrer sur autre chose. C'est pas comme s'il y avait quinze personnages derrières qui attendaient qu'on leur offre un petit quelque chose à faire hein... Cela dit, l'émotion recherchée était là, et on a appris avec surprise qu'Emma était toujours vierge ! Quand on y pense, ce n'est pas si étonnant. Mais je trouve l'idée potentiellement sympa. Mais qui donc va la déflorer ? Sûrement Will quand il se sera trouvé. Ah l'argument pourrie de leur séparation est un autre de mes gros problèmes avec cet épisode. Je note quand même que la fauve Terri est lâchée ! Maintenant que Will l'a jetée comme une merde, elle va pouvoir révéler sa vraie nature et Jessalyn Gilsig s'en donner à coeur joie. J'en trépigne d'avance !

   Au rayon deconstruction, il y a aussi le couple tout frais Rachel/Finn qui n'aura pas tenu non plus un épisode. Ces deux-là ensemble, ça ne donne rien. Pas d'alchimie particulière, sauf quand ils chantent, et pas d'envie, pour ma part en tous cas, de m'impliquer dans leurs histoires. C'est trop teenage et trop gnan-gnan. C'est d'ailleurs ce qui risque de poser problème à la série sur le long-terme niveau audience : elle s'adresse malheureusement à un public trop jeune. Il y aussi eu tabula rasa avec le retour expéditif de Sue à McKinley. On imaginait mal la série sans elle, on ne s'étonne pas de la voir revenir si vite. Par contre, j'espérais qu'elle aurait un nouveau but dans la vie que de démonter le Glee Club. Au moins le temps de quelques épisodes. Non, on repart sur la même intrigue que dans la première partie de la saison et avec les mêmes protagonistes en plus ! Britney et Santana restent ses fidèles espionnes. Elles me font mourir de rire donc je ne vais pas trop m'en plaindre mais on pourrait les utiliser pour autre chose. "Did you know that dolphins are just gay sharks ?".

   La seule nouveauté de l'épisode est l'introduction des principaux concurrents du Glee Club pour les regionals : les Vocal Adrenaline, emmenés par un chanteur charismatique, Jesse, et une chef de chorale interprétée par Idina Menzel avec un fort potentiel. Elle a déjà sauté sur Will, dans une scène qui a d'ailleurs atténué l'aspect gendre idéal du personnage et c'est franchement pas du luxe. Jesse, quant à lui, a mis le grappin sur Rachel dans le but bien-sûr d'espionner le Glee Club. On repart surt quelque chose d'assez similiare à la première partie de la saison mais avec peut-être un peu plus d'ambition en incarnant vraiment la concurrence. Coté numéros musicaux, ils étaient tous à base de "Hello" et ils étaient pas mal dans l'ensemble. Je retiens surtout le "Hello" made in Lionel Richie chanté par Rachel et Jesse. C'était joli. Et je pousse en revanche un gros coup de gueule, une fois de plus, contre le playback hyper flagrant qui gâche tout, ainsi que contre les deux danseurs de la bande, l'asiatique et le black, qui ne disent jamais un mot mais qui trouvent toujours le moyen de faire des pas de danse clichés et ridicules dès qu'une musique un peu entraînante débarque. Ca a le don de m'agacer ! Un peu comme les instruments que l'on entend mais que l'on ne voit pas à l'écran. Ils ont essayé de rectifier le tir dans cet épisode j'ai l'impression, notamment sur le duo Jesse/Rachel où un troupeau d'idiotes se sont mises à faire du violon et des maracas (je dis ça au hasard, je ne me souviens plus exactement). C'était ridicule !

vlcsnap_197730


// Bilan // Tout petit retour de Glee qualitativement parlant mais gros retour en termes d'audience grâce à American Idol. C'est dommage que les nouveaux téléspectateurs aient dû s'infliger cet épisode. C'est un des plus faibles depuis le début de la série et sans aucun doute le plus agaçant ! Il faut le dire franchement : Glee n'est pas à la hauteur du phénomène qu'elle est en train d'engendrer. 


Nurse Jackie [2x 04]

dnes_season4_nursejackie_mi

Apple Bong // 68o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_153154

  Il y a des choses qui m'échappent parfois dans Nurse Jackie. En réalité, bien souvent, je ne comprends pas où les scénaristes et les réalisateurs de la série veulent en venir, s'ils veulent en venir à quelque chose. Par exemple, le plan de la fin de cet épisode devant le frigo, je ne l'ai pas compris. Je n'ai pas compris non plus globalement quel était l'intérêt de cette intrigue médicale secondaire et l'implication exagérée de Jackie. Cela dit, c'était plutôt pas mal fichu. J'ai juste l'impression que l'on nous impose cela pour passer le temps, plutôt que de traiter des sujets qui nous intéressent vraiment. Ici, le cas Eddie par exemple. Il s'insinue de plus en plus dans la vie de Jackie et surtout celle de son mari, etil devient carrément pathétique. Elle le traite de psychopathe et c'est effectivement un peu ça, sauf qu'on n'est pas dans un thriller et que c'est donc automatiquement moins prenant. Le seul truc vraiment intéressant à retirer de l'épisode, c'est que Jackie est encore amoureuse de lui. Et ça me surprend ! Ca laisse donc une porte ouverte à un retour du couple mais j'imagine mal comment tout cela peut s'emboîter correctement...

   Les personnages secondaires sont peu gâtés dans cet épisode, même si O'Hara se tape Sam ! Ce n'est pas innatendu puisque l'idée nous avait été suggérée précédément mais ça a le mérite de faire un peu bouger les choses dans cet hôpital car hormis les querelles de Jackie et Dr Twitter, on s'y ennuie un peu. Le All Saints deviendrait presque un hôpital comme les autres. Quoiqu'elle fasse, O'Hara m'éclate. Et puis Sam me plaît assez dans son genre. Il y a vraiment quelque chose à faire de ce personnage mais je ne sais pas bien quoi. Le retour de ses addictions pourrait nous réserver de bons moments. Quant à Zoey, disons que le personnage change un peu trop à mon goût et c'est traité bizarrement, avec bien peu d'attention. J'adore toujours ses expressions et la voir jouer à l'infirmière calme et posée m'amuse mais il ne faudrait pas que ça dure trop longtemps. A part ça, elle serait enceinte. De qui ? Du mec qui lui fait tourner la tête depuis le début de la saison mais dont on ne sait strictement rien. A moins que ce ne soit l'ambulancier crétin mais là, je crierais au scandale ! Il faudra donc patienter, comme d'habitude, pour en apprendre un tout petit peu plus.   

vlcsnap_145988


// Bilan // Nurse Jackie serait-elle sur la mauvaise pente ?  On se concentre dans cet épisode un peu trop sur le personnage principal, sans pour autant le faire avancer, et on range au placard les truculents personnages secondaires qui ont pourtant des intrigues mais traitées à la va-vite. A ce rythme-là, Nurse Jackie pourra bien durer 15 ans sans avoir épuisé le quart de ses ressources...