dnes_season4_damages_ellen_

Don't Throw That At The Chicken // 87o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_153953

   Après un épisode à part dont on aurait pu se passer, Damages retrouve ses bonnes vieilles habitudes composées de flashforwards faussement révélateurs qui vous font cogiter plusieurs minutes après la fin du générique. A ce niveau-là, le rythme s'est légèrement ralentit mais on assiste quand même à l'annonce de la mort de Tom à Patty et c'est un moment déchirant. Le jeu de Glenn Close est, sans surprise, impeccable. Mieux encore, on veut nous faire croire que Patty est responsable de sa mort : "No, I Don't Understand. I Told You Not To Go Through With It ! I Told You... I Told You To Stoooop". Alors, qu'en penser ? Avec Patty, rien n'est impossible. On la sait capable de trahir Tom s'il le faut, voire de le sacrifier. Encore que... A l'heure actuelle, il est tout ce qui lui reste. Son fils lui ment éhontément et elle semble le croire. Contrairement à ce qu'il lui raconte, il n'a pas de job et il est toujours avec cette femme plus âgée qui, comble du mensonge, est enceinte ! Elle n'a plus non plus Phil. Il lui reste Tom et Ellen. Elle essaye de se rapprocher encore un peu plus de cette dernière et nul ne sait quel jeu elle joue vraiment. Tient-elle vraiment à la compagnie d'Ellen ou est-ce juste par intérêt ? Je crois que c'est un peu tout ça en même temps. Et c'est ce qui est passionnant.

   Visiblement, le grand thème de cette saison, c'est la famille. Du coté des Tobin évidemment avec cette affaire, dont le mystère s'épaissit encore un peu plus, et le parallèle entre la relation Lou/Joe et Patty/Michael est intéressant, à défaut d'être d'une grande subtilité. Tout cela participe à la clareté de cette saison. Ca ne part pas dans tous les sens sans être pour autant simplifié à l'extrême. Ellen doit à nouveau faire face aux mensonges de sa soeur, dont la descente aux enfers est programmée, et je ne serais pas très étonné de voir Patty (ou un autre personnage) profiter de cette faiblesse à un moment donné. Pourquoi l'introduire sinon ? Tom est plus en retrait dans cet épisode mais sa vie de famille n'est pas simple non plus, bien au contraire.

   Les dix dernières minutes de l'épisode étaient extrêmement intenses, superbement réalisées et montées. Il y a la mort de Lou bien-sûr, que l'on sent venir quelques minutes avant qu'elle n'intervienne mais qui est d'une grande force. Il y a Joe qui aurait pu se faire tuer, si j'ai bien compris, sur ordre de son père. C'est dire si cette famille est pertubée. Et puis il y a Leonard Winstone qui devrait gagner en importance désormais. Les séquences où il était face aux téléviseurs m'ont vraiment marqué. Elles étaient vraiment étranges, presque surréalistes. Martin Short m'a fait penser à un croisement entre le nain de Twin Peaks et Dale Cooper (de Twin Peaks aussi). C'est bien lui le personnage le plus prometteur de cette saison. Avec Lily Tomlin mais elle reste discréte pour le moment.

vlcsnap_157208


// Bilan // Cette 3ème saison de Damages n'en finit plus d'être prometteuse. Qu'est-ce que ça va être quand l'intrigue va vraiment décoller puis se résoudre... ?!