dnes_season4_private_miniba

Shotgun // 9 25o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_28507

   Mon Dieu que c'était bon de retrouver la Addison tourmentée que l'on aime, celle qui n'a jamais de chance en amour, qui tombe amoureuse du meilleur ami de son mari, ou maintenant de l'ex-mari de sa meilleure amie. Elle est tellement touchante. On voudrait la détester que l'on y arriverait même pas ! Même si j'étais un peu suspicieux au départ quant à une histoire Sam/Addison, je suis désormais conquis. L'alchimie est là, l'évidence dont parle la jeune femme ne fait aucun doute. La petite scène "après baiser passionné" était très amusante, celle avec Naomi qui rit à gorge déployée en imaginant ses deux amis ensemble également. La tête de Kate Walsh à ce moment-là était priceless. Les scénaristes s'amusent bien en tous cas en faisant monter la pression d'un cran et en nous laissant à la fin de l'épisode... à cran. La grande intrigue de la grossesse de Maya est parfaitement mélée à cela et Noami commence tout doucement à retrouver la raison. Elle était un peu moins açacante cette fois-ci, elle semblait moins égoïste aussi. En revanche, j'ai trouvé que comparé son histoire et celle de Maya à celle de Violet était abusé ! Ca n'a rien à voir, elle mélange tout. Ce qu'a traversé Violet est autrement plus douloureux. Je pensais d'ailleurs à ce sujet que les choses allaient s'arranger dans cet épisode mais on fait encore traîner les choses. Sans doute parce que les scénaristes devront alors trouver autre chose à raconter sur Violet et ce ne sera pas une mince affaire après tout ce qui lui est déjà arrivé. Violée dans son adolescence, sequestrée, enceinte d'un enfant dont elle ne voulait pas... En attendant, sa colocation avec Charlotte est comme prévu peu exploitée mais leur complicité fait néanmoins plaisir à voir.

   Je ne peux plus voir Cooper en peinture, du moins dès qu'il s'agit de sa vie sexuelle et amoureuse. En revanche, le cas médical dont il s'occupe avec Addison dans cet épisode était bouleversant. Un des plus bouleversants de la série jusqu'ici. C'est tordu, comme souvent, mais comment ne pas flancher ? Deux parents doivent choisir, en gros, laquelle de leurs jumelles atteintes d'une leucémie va être sauvée grâce à leur nouveau-né. Un choix impossible, finalement forcé par le destin. Si Dieu n'avait pas été évoqué à plusieurs reprises, ça aurait été parfait. Je veux bien que l'on en parle mais ça devient trop systématique, comme un passage obligé. Or, ce n'en est pas un ! Vraiment pas.

vlcsnap_43572


// Bilan // Une bonne intrigue médicale et tout plein d'intrigues sentimentales, c'est le juste équilibre de Private Practice. Le personnage qui se démarque le plus dans cet épisode, outre la toujours-délicieuse Addison, c'est Sam (Taye Diggs), tiraillé entre la raison avec sa fille et la folie avec celle qu'il désire...