03 février 2010

How I Met Your Mother [5x 14]

dnes_season4_himym_barney_m

The Perfect Week // 9 4oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_164987

   J'ai le sentiment d'être un peu passé à coté de cet épisode. Il était plutôt sympa mais plusieurs blagues étaient difficilement compréhensibles pour qui ne baigne pas dans la culture américaine. C'est tout le problème des sitcoms en général et c'est une des raisons pour lesquelles elles sont rarement bonnes en VF. Ce n'est pas la faute des traducteurs : c'est juste intraduisible. Deux personnalités bien connues des américains sont apparues dans cet épisode et quand on ne les connaît pas, on ne peut pas totalement apprécier leur présence. L'homme à qui Barney racontre sa "perfect week" s'appelle Jim Nantz, un célèbre commentateur sportif de CBS. Forcément, les blagues sur sa copine plus jeune que lui ou sur sur son divorce sont pour nous français des private jokes. On peut les comprendre mais de là en rire... C'est un peu pareil pour le joueur de baseball qui débarque dans le MacLaren's. C'est un vrai de vrai, il s'appelle Nick Swisher, il fait parti des Yankees et il est très populaire. Heureusement, les blagues sont plus "générales" et ne tournent pas autour de sa personnalité. D'ailleurs, il ne dit quasiment rien. Je retiens surtout la réplique hilarante de Robin : "I would drop my panties so hard, they'd fall through the floor and make a hole all the way to China !". Hors contexte, c'est moins drôle.

   Une bonne partie de l'épisode est consacrée à Barney, comme toujours, et, même si je l'apprécie beaucoup moins qu'avant car on commence à le connaître par coeur, son histoire de semaine parfaite avec 7 nuits, 7 rendez-vous et 7 femmes m'a bien fait rire. Les passages dans son subconscient étaient originaux. Le coup de pouce final de toute la bande pour éviter la catastrophe m'a bien plu aussi. Bien que l'amitié du groupe n'a jamais été remise en question, c'est bien d'y revenir plus précisément de temps en temps. L'effet de groupe, la solidarité, tout ça... Les autres personnages ont des semblants d'intrigues, ce qui n'est pas forcément gênant et là, ça l'était juste un tout petit peu. Personnellement, j'aurai aimé assister au date de Robin, mais la voir le raconter est déjà pas si mal; j'aurais aimé que l'on insiste un peu plus sur cette histoire de brosse à dents complètement barrée; mais la blague de Ted sur le nom de son élève a été traitée juste comme il fallait. C'était drôle, surtout sur le générique de fin.         


// Bilan // La semaine dernière, CBS a annoncé prématurément qu'elle renouvelait How I Met pour une 6ème saison. Je ne sais pas si l'on doit prendre cela pour une bonne nouvelle étant donné que la sitcom semble avoit déjà atteint ses limites depuis deux saisons. Des épisodes comme celui-ci passent bien mais il n'y a plus la même énergie qu'avant. Plus la même folie...

44069764


Brothers & Sisters [4x 14]

dnes_season4_brothers_nora_

The Pasadena Primary // 7 65o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_72357 vlcsnap_71635

   Après un légère zone de turbulences, Brothers & Sisters nous revient avec un très bon épisode dominé par le rire et la légéreté. Ca fait du bien de voir les Walker heureux et posés. L'intrigue de Kitty aurait pu être méga-lourde si les scénaristes avaient choisi de la traiter sous un angle plus dramatique. Elle aurait pu faire une crise pas possible en apprenant que Kevin ne la supportait pas (dans un premier temps) dans sa décision de prendre le siège de Robert au Sénat. Au lieu de ça, elle a eu une réaction intelligente, d'adulte et c'est ce que j'aime avec Kitty. La plupart du temps, elle réfléchit avant d'agir et de s'indigner. C'est peut-être la seule Walker à le faire d'ailleurs. Les hommes de la famille sont beaucoup plus sanguins et Sarah, eh bien Sarah ça dépend de son humeur et du sujet. Sur Ojaï, elle a vite tendance à s'exciter. Pour le reste, sa vie amoureuse notamment, elle est un peu comme Kitty. Nora vire en général dans l'hystérie assez rapidement et j'allais oublier Saul. C'est de lui que Kitty doit tenir. Il est la sagesse (et la discrétion) incarnée. Bref, je continuerai la psychanalyse des Walker plus tard. Le quiproquo sur l'idendité de celui-qui-a-voté-non était très amusant et il a permis : 1/ D'offrir à Scotty un semblant d'histoire à lui 2/ De faire bon usage du duo Nora/Robert, toujours excellent. Par ailleurs, c'était une bonne idée cette réunion d'école de Kevin. J'aime bien quand on revient sur son enfance et son adolescence, que ce soit à travers une vanne de ses frères et soeurs ou quelque chose de plus consistant. Peut-être qu'il me rappelle un peu moi. Sauf que je n'étais pas gros. Précision importante. Je préfère en tous cas ce Kevin-là à celui qui agace tout le monde avec son obsession de la perfection (très Walkerienne) et son égoïsme inébranlable. Et puis pour finir, c'était bien de mettre l'intrigue "mère-porteuse" un peu de coté.

   Dans le genre léger et réjouïssant, les petites aventures de Sarah au pays des adultes étaient brèves mais très amusantes ! Une chose se confirme : Roy n'est pas fait pour elle. Il n'est pas fun, je le répéte ! Et on peut être un adulte responsable tout en étant fun. Le comble du bonheur a évidemment été quand Sarah a reçu un texto de Luc. Il est officiellement de retour dans la course, comme je l'espérais, et je crois qu'on peut miser sur sa présence dans le prochain épisode ou le suivant. Cette intrigue file droit là où je le souhaitais donc me happy. Pendant ce temps-là, il y en a une qui ne s'amusait pas beaucoup, c'est l'amie Holly. Ses scènes étaient assez chiantes pour tout dire jusqu'aux deux dernières, bien soaps comme je les aime. Quand on en abuse pas, pourquoi bouder son plaisir ? Alors Holly a-t-elle couché avec ce vieux porc de Denny ? Les paris sont ouverts ! Tel qu' on la connait et vu son état en rentrant chez elle, je serai bien tenté de dire qu'elle a succombé. Puis c'est bien plus intéressant pour la suite. Denny va pouvoir éventuellement la faire chanter s'il apprend qu'elle va se marier avec David (au passage, encore un mariage ! Un peu relou quand même). En tous cas, je comprends mieux pourquoi les producteurs ont casté cet acteur-là. Il rend cette scène encore plus répugnante qu'elle ne l'est déjà sur le principe. J'aurai préféré qu'elle couche avec Ryan, ça aurait été plus marrant. Mais comme il s'est évanouï dans la nature...   

vlcsnap_75948 vlcsnap_95013


// Bilan // Plein de petites scènes qui mettent en valeur l'alchimie entre les acteurs et leur don pour la comédie, une petite dose de soap moyennement maîtrisée mais qui relance l'intérêt et des intrigues qui ne se cherchent plus mais qui se trouvent : on peut dire que cet épisode est réussi ! Vous remarquerez que j'ai soigneusement évité le sujet Rob Lowe. Trop douloureux pour le moment.

44069764