19 novembre 2009

LOST [Season 6]

Plus que quelques semaines encore avant le lancement de l'ultime saison de la plus grande série de ces dernières années... Ce sera le 2 Février à 21h sur ABC !

darkufos5lostposter

Posté par LullabyBoy à 21:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


L'Internat [Saison 1]

64206_une_internat2

44030377

De quoi ça parle ?

Au coeur d'une forêt dense, l'Internat de Valgrange accueille des élèves du cours élémentaire à la Terminale dans une ambiance qui se veut bonne enfant jusqu'à ce qu'un professeur d'histoire disparaisse. Dès lors, d'étranges événements se succèdent la nuit tombée. Un groupe d'élèves décide de percer les nombreux secrets de l'Internat...

Alors ?

En matière de fictions françaises, c'est Canal + qui s'en sort le mieux (je vous parlerais d'ailleurs de Pigalle, la nuit lundi prochain) et c'est M6 qui arrive en seconde position au top des chaînes qui font des efforts. On pourrait parler de France 2 mais à part Fais pas ci, fais pas ça... Et comme ils ont décidé d'annuler Clara Sheller qui était excellente... Bref. M6 c'est donc Les Bleus, une série vraiment sympa dont je vous ai déjà parlé, c'est Les Bougon (mais on attend toujours la suite) et c'était Kaamelott. Je passe sur tout ce qu'ils ont pu produire de pitoyable (Eternelle...) Il faudra désormais compter sur L'Internat mais, sans vouloir la rabaisser, il s'agit quand même de l'adaptation d'une série espagnole à succès qui en est à sa 6ème saison, El Internado. Ca commence ce soir... avec trois épisodes bien entendu !

Très franchement, le premier épisode ne m'a pas du tout convaincu. On y retrouve tous les clichés possibles des mauvaises séries françaises avec des personnages stéréotypés à l'extrême, des scènes d'une lenteur affligeante et une ambiance absolument pas mystèrieuse alors qu'elle est censée l'être. Le second épisode rectifie le tir même si c'est pas encore ça. En revanche, à partir du troisième épisode, on se laisse prendre au jeu, il y a des rebondissements toutes les dix minutes, pas toujours crédibles certes mais ce n'est pas le but de ce genre de séries à la limite du fantastique, et on devient rapidement accro ! Oui oui, vous avez bien lu. L'Internat est une série addictive et je me suis surpris à avoir hâte de voir l'épisode suivant. Et pour tout vous dire, je n'ai pas encore pu visionner les deux derniers épisodes de la saison 1 (qui en compte 10) et je suis totalement à cran ! Mais qu'est-ce qui s'est passé bon sang ? La vérité, c'est que L'Internat me rappelle un peu toutes ces séries australiennes du milieu des années 90 type Les Maîtres des Sortilèges, Les Nomades du Futur, Océane, Chasseurs d'étoiles... qui étaient vachement bien foutues et prenantes mais qui s'adressaient essentiellement aux ados. L'Internat a le cul entre deux chaises car on ne peut pas dire que ce soit une série familiale (certaines images risqueraient de choquer les enfants), on ne peut pas dire non plus que ce soit une série pour ados car les personnages adultes sont nombreux et permettent de ratisser plus large, et on ne peut pas non plus la considérer comme une série s'adressant à un public mature, ça ne vole quand même pas bien haut. Ce gros défaut-là risque de lui porter préjudice. Sa seule chance, c'est que, comme moi, un certain nombre d'adultes repensent à leurs lectures de jeunesse type Le Club des Cinq, Les Six Compagnons (...) et retombent dans cette nostalgie. Il y a un peu de ça aussi dans L'Internat.

19193121_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20091103_034931

Parmi ses points forts, il y a les acteurs. Du coté des adultes, on retrouve Guillaume Cramoisan en directeur sympathique mais bien secret. Il est charmant, il plaira à la ménagère. Sa femme, péte-sec, est jouée par Valérie Kaprisky et ses grosses lèvres. L'intendante est interprétée par Bernadette Lafont, égale à elle-même : attachante malgré sa voix d'outre-tombe. Et puis Laure Marsac campe le rôle d'une femme échappée d'un hôpital psychiatrique qui n'atterrit pas à Valgrange par hasard. C'est sans doute celle qui s'en sort le moins bien. Elle minaude trop. Tous les adultes de la série possèdent au moins un secret et ils se révélent au fur et à mesure. Du coté des ados, deux filles et deux garçons. Les noms des acteurs ne vous diront rien mais ils sont en tous cas très convaincants, d'autant que pour une fois, ce sont des ados "réels". Ils parlent comme les ados d'aujourd'hui. On s'attache rapidement à eux malgré les clichés. Une petite nouvelle débarque lors du 8ème épisode et relance l'intérêt. Mais je n'en dirai pas plus... Enfin, il y a les enfants mais un seul sort vraiment du lot : une petite fille très mignonne mais un peu flippante parfois. Casting globalement réussi donc. Autre point fort : il se passe toujours quelque chose ! On ne se contente pas d'un cliffhanger en fin d'épisode. Il y en a plein, régulièrement, et le pire, c'est qu'on ne les voit pas forcément venir. Là encore, je ne peux pas en dire plus mais les surprises sont nombreuses.    

Parmi ses points faibles, l'ambiance inquiétante de l'internat aurait pu être davantage travaillée. Dans les deux premiers épisodes, toujours eux, on peut même dire qu'il n'y a rien qui fasse flipper. Ca vient ensuite et j'avoue qu'en visionnant certains épisodes tard le soir, j'ai eu quelques frissons. Le château en lui même ne fait pas peur. En revanche, la forêt qui l'entoure un peu plus. Et puis ce que j'adore, c'est tous les passages secrets : les placards à double fond, les faux murs, les tunnels souterrains... C'est excitant ! Au niveau de la réalisation, rien de bien innovant. On n'ose pas assez. Quant à la musique, peut mieux faire là aussi.

19193136_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20091103_035357


Verdict ?

Vous auriez tort de ne pas jeter un oeil à L'Internat et si vous le faites, vous auriez tort de ne pas aller au moins jusqu'au 3ème épisode, puisque c'est à partir de là que les choses sérieuses commencent et que les intrigues ainsi que les personnages révèlent leurs vrais potentiels. La série ne brille pas par sa grande qualité d'écriture ni par ses acteurs, corrects mais pas excellents. Mais elle est étrangement addictive et elle ne ressemble à aucune autres séries françaises, ni américaines d'ailleurs.

Melrose Place [1x 10]

dnes_season4_melrose_simms_

Cahuenga // 1 57o ooo tlsp.

44030377


19192797_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20091103_101423

   Evénement à Melrose Place : la reine des garces est de retour ! Et Amanda Woodward Still Rocks. Jusqu'ici, les anciens personnages sont restés fidèles à ce qu'ils étaient dans la première version (avec une petite réserve pour Jane), et heureusement, Amanda aussi. Après avoir martyrisé (entre autres) Allison pendant des années, elle a trouvé sa nouvelle cible : Ella Simms ! On s'attendait à ce que les deux femmes s'affrontent et ce n'est pas décevant du tout. Amanda commence sur une arrivée fracassante en virant Caleb (les piques entre Ella et Caleb vont me manquer), puis fait passer à Ella trois tests. Le premier est de faire accepter à Riley que l'agence WPK la présente comme une fille à l'enfance malheureuse afin d'attirer davantage l'attention des médias sur sa petite personne alors que la nouvelle campagne de la marque de jeans est lancée. On s'étonne d'ailleurs un peu de ne pas voir Jo à la soirée alors qu'elle est la photographe. Test réussi. Du moins dans un premier temps. Second test : Amanda engage une lesbienne bien chaude dont la mission est de prendre Ella dans un coin, ce qu'elle fait admirablement bien, puis la dissuader de rester à WPK en lui offrant une position plus intéressante dans une autre agence. Test réussi : Ella l'envoie bouler (après avoir profité de ses lèvres). Troisième test : Ella doit appeler l'école où travaille Riley et la dénoncer au sujet du congé maladie qu'elle a pris pour faire la séance-photo. Et là, elle est recalée. Elle annonce à Amanda qu'elle n'est pas prête à aller aussi loin. Oui mais finalement, Riley reçoit un coup de téléphone de son directeur et elle est... virée ! Alors, qui a appelé ? Amanda ou finalement Ella ? J'opterai pour Ella, dans le sens où il y a de grandes chances qu'elle reste à WPK. Et ce serait mieux comme ça. Il faut qu'elle apprenne de son mentor. Heather Locklear était parfaite, son lifting assez réussie, et Katie Cassidy était à la hauteur du maître.

   Un grand mystère entoure déjà le retour d'Amanda. Il n'est évidemment pas anodin. Il semblerait qu'elle soit à la recherche de quelque chose qu'elle avait laissé dans le coffre-fort de son appartement mais que Sydney a récupéré avant elle ! Intriguant. Il ne lui reste plus qu'à emménager ! Les autres personnages ne sont pas absents pour autant et ils sont assez en forme je dois dire. Auggie est de retour, il ne reste pas longtemps chez la police grâce à David qui lui paye sa caution. Ce pauvre garçon n'est évidemment pas le meurtrier. Le collier ensanglanté que David a trouvé dans la voiture de son père, Michael Mancini, a certainement été déposé là par Violet lors de leur petite sauterie d'il y a quelques épisodes. Violet serait donc la meurtrière. Cela pourrait être aussi la femme de Michael mais elle a eu l'air surprise lorsque David lui a annoncé que son père l'avait trompée avec Syd... A coté de ça, David sort le grand jeu à Lauren et c'était franchement mignon. L'éventuelle niaiserie de la chose a vite été balayée par un début de baise sauvage, finalement interrompue par Lauren. Je lui en veux beaucoup, ils étaient bien partis. Pour compenser, Violet et Auggie se sont sautés dessus bien comme il faut ! Dire qu'à coté de ça, une toute petite partie à trois (dont un pauvre baiser est montré à l'écran) fait parler du coté de Gossip Girl et des assocations de parents mécontents aux Etats-Unis... C'est à n'y rien comprendre ! Jonah et Riley Bisounours se sont fait plein de gros bisous et ne se sont même pas engueuler. Pourtant, Riley était encore franchement à baffer.   

   vlcsnap_67278 vlcsnap_85212


// Bilan // Heather Locklear sauvera-t-elle à nouveau Melrose Place du naufrage ? Au niveau des audiences, il ne faut visiblement pas rêver. Au niveau de la qualité, on est déjà passé un cran au-dessus ! Très très réjouïssant !

NB: A l'heure où j'écris cette review, c'est un festival de klaxons dans les rues à cause de football. Eh bien mon esprit malade aime croire que c'est pour Amanda !