30 octobre 2009

Cougar Town [1x 06]

dnes_season4_cougar_miniban

A Woman In Love (It's Not Me) // 7 5oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_134018

   Tiens, à défaut de m'avoir fait rire, cet épisode m'a fait beaucoup sourire. Cougar Town est encore loin d'être une sitcom attachante que l'on a hâte de retrouver chaque semaine, plusieurs saisons durant, mais elle s'améliore. Son problème est toujours le même : Jules, son héroïne. Il n'y a rien à faire, je ne la trouve pas vraiment drôle, pas détestable non plus. Elle me laisse de marbre en somme. Et c'est d'autant plus énervant que les personnages secondaires deviennent de plus en plus intéressants. L'écart se creuse. Prenez par exemple Laurie. Le terme "intéressante" ne lui correspond pas du tout mais "amusante", ça lui va vachement bien. Jolie trouvaille que son tee-shirt "O-Hi-O". Le fait qu'elle assume complètement sa sexualité débridée et son corps généreux la rend unique. C'est une vraie bouffée d'air frais dans cette série où les femmes passent leur temps à se plaindre des performances sexuelles de leurs partenaires et de leurs atouts vieillissants. Enfin surtout Jules. Ellie ne se prononce pas tellement sur la question mais elle ne semble pas très épanouie. Au final, la série porte bien mal son nom car il n'y a qu'une cougar -Jules ne comptant pas, c'est une cougar en devenir- j'ai nommé Barbara ! On la voit très peu mais elle est drôle à tous les coups. Malgré tout, Jules a offert quelques bons moments, notamment le running-gag avec le chocolat qu'elle mâche mais qu'elle n'avale pas pour ne pas grossir. Sa façon de rompre en dérivant sur la ménopause et autres joyeusetés était amusante aussi.

   Je ne demande pas aux scénaristes de mettre les personnages dans des situations originales, le coup du "je ne veux pas que tu tombes amoureux de moi" était ultra-classique, traité abondamment dans les dramas et dans les sitcoms depuis toujours, mais ça a bien fonctionné dans l'ensemble. Non. Ce qu'il faut, c'est bousculer un peu l'ordre établi, ne pas se cantonner à réunir à l'écran systématiquement les mêmes duos ou trios. On se dirige de plus en plus vers une guerre des sexes qui ne me plaît pas trop. Les garçons d'un coté, les filles de l'autre. On en est qu'au 6ème épisode, certes. Par exemple, je regrette que Travis soit toujours fourré avec son père. Il y avait une certaine alchimie entre Dan Byrd et Courteney Cox dans le pilote, ce serait bien d'y revenir. Travis se contente de traverser les pièces en balançant une petite vanne puis il part se cacher parce que sa mère et/ou quelqu'un d'autre lui a foutu la honte. J'aimerais aussi plus du duo Travis/Laurie ou du duo Jules/Grayson. Ils fonctionnent bien. Cet épisode a réussi à offrir une intrigue un peu plus consistante et moins ridicule à Bobby. J'ai bien aimé. Il aurait même pu être touchant si ce n'était pas un tel asshole. Même Andy a été drôle, dans un sens.

vlcsnap_139005


// Bilan // Work Still In Progress.

         


Dexter [4x 05]

dnes_season4_dexter_miniban

Dirty Harry // 1 7oo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_90048

   Lundy est mort. Debra est vivante. Pas de surprise. La chasse au Trinity Killer prend une toute autre tournure, pour bien des raisons. D'abord évidemment parce que Dexter veut venger sa soeur. Quoi de plus motivant pour le retrouver ? Ensuite parce qu'il veut venger la mort de Lundy, qui est un homme pour qui il avait beaucoup d'estime. Ils n'étaient pas intimes mais il se passait quelque chose à chacune de leur rencontre, comme si Lundy savait, au fond. Enfin, parce qu'à partir du moment où il découvre la vérité sur l'identité de cet homme, il ne peut que se sentir proche de lui. En effet, aussi surprenant que cela puisse paraître, le serial-killer est un père de famille, marié, deux enfants. A la façon dont il est accueilli à son retour, on sent même qu'il est aimé, qu'il a manqué pendant son absence. Jamais je n'aurai imaginé qu'il avait cette vie-là. Cela le rend sans doute encore plus effrayant. Ce n'est pas un homme seul et malheureux qui cherche à tuer le temps et à se venger d'une vie qui ne lui a pas fait de cadeaux. C'est un homme comme mon père, comme le vôtre, avec une vie qui semble "normale" comme on dit, équilibrée. Mais qui est-il vraiment ? Pourquoi ? J'ai toujours apprécié ce personnage depuis son premier meurtre dans le Season Premiere mais il prend encore une nouvelle envergure on ne peut plus excitante. Evidemment, le parallèle entre le Trinity Killer et Dexter est facile mais, au moins, cela donne une impression de cohérence, pas comme l'année dernière. Etant donné que l'on arrive presque à la moitié de la saison et que Dexter a déjà trouvé sa proie, il faut s'attendre à ce que le Trinity soit plus coriace que n'importe quelle autre proie. Cela va être autre chose que Miguel Prado.

   On ne peut pas dire que l'épisode ait eu un rythme effréné. Il a fallu attendre les dix dernières minutes pour que la machine s'emballe. Pour autant, les 40 minutes qui ont précédé étaient loin d'être chiantes. En réalité, comme souvent dans la série, les femmes de la vie de Dex l'ont empêché de mener à bien sa mission aussi rapidement qu'il l'aurait souhaité. Il y a d'abord eu cette pauvre Debra, totalement dévastée suite à la mort de Lundy, qui croit qu'elle est responsable de tout ce qui s'est passé. La scène qu'elle partage avec Dexter sur le parking où le meurtre a eu lieu était absolument bouleversante. Jennifer Carpenter a offert sa meilleure composition depuis le début de la série. Debra était devenue un peu ennuyeuse depuis quelques temps mais les choses risquent de changer désormais. La scène où elle rompt avec Anton était très forte également, tout en silences qui en disent long. Dexter a aussi dû affronter Rita qui a découvert un de ses secrets : il a toujours son appartement, contrairement à ce qu'il lui avait dit. C'était sûr qu'un jour ou l'autre elle le découvrirait. Et il a de la chance qu'elle ne soit pas une bonne espionne. A sa place, ça fait longtemps que j'aurai suivi Dex partout pour comprendre. Et j'aurai retourné son appartemment ! Rita a été plus sage, ou plus conne, c'est selon. Elle a un coté agaçant, c'est certain, mais je l'aime bien quand même. Allez, je commence à croire vraiment qu'elle va découvrir toute la vérité et rien que la vérité dans ce season finale. Un mot pour dire qu'après le sursaut de la semaine dernière, Quinn et sa journaliste ont retrouvé leur inutilité chronique, de même que Laguerta et Angel qui risquent bientôt de ne plus travailler ensemble. Qu'est-ce qu'on peut s'en foutre, c'est dingue...

vlcsnap_67560


// Bilan // Valse des émotions, densité des personnages : Dexter n'est jamais aussi bonne que lorsqu'elle se concentre sur l'essentiel.