29 octobre 2009

Brothers & Sisters [4x 05]

dnes_season4_brothers_kitty

Last Tango In Pasadena // 9 97o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_147406 vlcsnap_144832

   "La vie est un oignon que l'on pèle tout en pleurant". Connaissiez-vous cette expression typiquement française, du moins selon Luc, le frenchie-sexy lover de Brothers & Sisters ? Pas moi, pas plus que mon Google. Cela ne veut rien dire mais ce n'est pas grave : c'est mignon comme tout. Cet épisode a littéralement été illuminé par la présence de Gilles Marini, tout en fraîcheur et en sourires. Finalement, il n'est pas mauvais. Il s'en sort bien à coté de tous ces excellents acteurs et il réussit à faire de Luc un personnage hyper attachant, qui s'intègre parfaitement à la famille Walker malgré les réticences de la patronne Nora. Impossible de ne pas tomber sous son charme ! La scène de la piscine, lorsqu'ils sont tous en train de le mater la langue pendue et la bave aux lèvres, est d'ores et déjà culte. Celle des petits pas de danse avec Justin était très drôle aussi, surtout à l'arrivée de Kevin. Et puis ce fut un plaisir de voir Gilles Marini et Emily VanCamp danser ensemble un tango avec beaucoup de classe et de sensualité. Sarah a tiré le gros lot, elle n'a pas intérêt à le lâcher celui-là. J'ai beaucoup aimé, dans un autre style, la scène que Luc et Nora partagent au bord de l'eau. C'était tout en émotion et en simplicité.

   Robert aussi peut être un magicien quand il veut, il le prouve cette fois en offrant à Kitty une nuit mémorable pour fêter comme il se doit la réussite -sans doute temporaire- de son traitement. Evidemment, quand on a son argent, c'est tout de suite plus facile et il ne manque pas de le souligner. Ouf ! C'était l'occasion de retrouver le couple romantique des débuts, le temps ayant fait son oeuvre depuis. Tout ce bonheur cache forcément une suite plus sombre mais en attendant, ça fait du bien de dédramatiser un peu les choses. La force et la volonté de Kitty sont exemplaires, et j'apprécie qu'elle soit toujours sincère, même quand elle sent bien que ce qu'elle va dire va sonner faux ou faire bondir. J'ai beaucoup aimé également les hésitations de Sarah quant à l'annonce du cancer de sa soeur à Paige et Cooper, tout juste revenus de vacances. Ils auraient quand même pu faire apparaître Joe deux secondes d'ailleurs. L'intrigue la plus faible, la seule d'ailleurs, c'est toujours celle d'Ojaï, ou plus particulièrement de Holly qui découvre qu'elle a fait de mauvais placements et qu'elle a perdu tout l'argent que lui avait légué William ! J'ai dû mal à comprendre comment elle s'est débrouillée pour en arriver là mais sa détresse était très touchante. Par contre, merci le foutage de gueule concernant Ryan ! Il apparaît deux secondes pour prévenir Holly que quelqu'un la demande au téléphone. Cela ne servait strictement à rien, à part éventuellement justifier la paye de l'acteur. Sinon, je reste relativement froid quant au grand projet de Kevin et Scotty. Ils comptent faire appel à une mère porteuse pour avoir leur enfant et Scotty veut imposer une bonne amie à lui. Etant donné qu'on ne la connaît pas du tout pour le moment, c'est un peu difficile de s'intéresser à elle. La dispute entre les deux hommes m'a plus agacé qu'autre chose, j'avais l'impression d'en avoir déjà vu des dizaines comme ça. Ils ne sont plus aussi mignons qu'avant, ça m'attriste un peu. Mais cela va sans doute revenir... 

  vlcsnap_158978 vlcsnap_156832


// Bilan // Cet épisode, c'est une suite de scènes légères et amusantes, parfois plus sérieuses, qui se terminent sur un grand éclat de rire complice plus émouvant encore que n'importe quelle crise de larmes.    

44069764


// Bonus // La scène désormais culte de la piscine !


Ugly Betty [4x 03]

dnes_season4_ugly_miniban

Blue On Blue // 4 42o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_63297

   Attachante Betty mais tellement usante aussi. Je crois que si l'on n'avait pas tout ce passif avec ce personnage qui passe sa vie à faire des bourdes puis à réparer ses erreurs, cet épisode aurait simplement été fun. Malheureusement, il a fallu que Betty merde encore et encore et c'est tellement agaçant, même rageant... Je ne parle même pas de l'ensemble de la famille Suarez qui s'incruste dès qu'elle peut. Quand on regarde bien, si le rendez-vous de Betty avec le créateur de mode s'est mal passé, c'est en partie à cause de sa connerie congénitale mais aussi de celle de sa soeur qui, en voulant arranger les choses, à encore plus fait foirer la soirée ! Heureusement, Ignacio est resté à peu près discret. Non parce que lui, c'est le pire de la famille. Evidemment, tout cela ne serait pas arrivé si Marc n'avait pas mis son grain de sel. Mais pour le coup, on l'en remercie. Puis s'il y a bien une chose dont je ne me lasse pas, c'est ses face à face avec Betty toujours hypra bitchy. De même, après un Season Premiere où ils étaient très éteints, Marc et Amanda nous ont fait leur grand numéro et c'était très bon. Pendant son rendez-vous avec Matt, Amanda nous a fait du grand Amanda, et bizarrement, je la trouve de plus en plus touchante cette fille. J'espère qu'il va se passer quelque chose avec Matt, histoire de pimenter la routine ronronnante de la série. Et j'espère que les scénaristes n'ont pas oublié que Matt était sex-addict avant de rencontrer Betty ! Oui, Betty, c'est mieux qu'une cure de désintox dans ces cas-là... Cela pourrait être marrant que ça le reprenne avec Amanda tiens !

   A coté de la grande storyline burlesque de l'épisode, il y a des petites intrigues mollassonnes pour combler l'antenne. La fille de Wilhelmina est déjà mise en stand-by et on la troque contre le retour de Connor, qui ne sert strictement à rien présentement. Peut-être plus tard. A partir du moment où l'on sait très bien qu'elle ne va pas partir avec lui, ça perd de son intérêt. Hâte de savoir quand même ce qu'ils magouillent. Reste à espérer que cela aura un impact fort et raménera des éléments soapesques à la série puisqu'elle en manque cruellement depuis la saison dernière. Du coté de chez Daniel, on aboutit enfin sur l'acceptation de la mort de Molly. Je comprends tout à fait que l'on ne puisse pas zapper le personnage comme ça, ça n'aurait aucun sens. Mais peut-être aurait-il fallu ne jamais se lancer dans cette intrigue cancer qui a bien plombé l'ambiance et qui n'a pas rendu Daniel intéressant ou même attachant. Il reste un grand benêt fils à papa, pas méchant mais pas enthousiasmant une seule seconde. J'ai trouvé le petit speech au bord de la piscine ridicule, parfaitement dans l'esprit de ce que la série peut faire de pire parfois. Et la prestation médiocre d'Eric Mabius n'a rien arrangé. Que les scénaristes cessent de se lancer dans des thèmes comme celui-là qu'ils sont incapables de gérer correctement et qui ne correspondent pas aux attentes du public vis à vis de Betty.

vlcsnap_59593


// Bilan // Je me pose une question quand même : les producteurs et/ou scénaristes de Betty lisent parfois les critiques qui peuvent être faites à l'encontre de la série (pas les miennes bien-sûr) ? Non parce que quand on voit ce début de saison 4, il est évident qu'ils n'ont rien compris et/ou qu'ils ont décidé de ne rien changer. Etrange quand on doit à tous prix sauver sa peau...