dnes_season4_brothers_justi

From France With Love // 9 72o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_225863

   Frères & Soeurs. Quelle belle idée d'avoir exceptionnellement modifié le titre du générique de la série et d'avoir utilisé des chansons en français (toutefois obscures à part Le Temps Perdu de Carla Bruni) pour faire honneur à la France, lieu des péripéties de Sarah. Si les producteurs savaient comment la série est traitée chez nous, on n'y aurait sans doute pas eu droit ! La plupart des clichés habituels ont été évités, même si le vin blanc, la baguette, la 4L et le romantisme à la française. J'ai adoré le nom du village, qui ne pouvait qu'être un clin d'oeil : Cliché-sur-Mer ! Rachel Griffiths nous a offert quelques mots en français, c'était très chou. Gilles Marini, un vrai français, qui est surtout connu pour être le (gros) pénis de Sex & The City - Le Film, interpréte le crush de Sarah. Leurs quelques scènes ensoleillées qui rythment l'épisode et la chimiothérapie de Kitty sont toutes mignonnes, légères comme le vent. Un effort de réalisation, caméra à l'épaule, a été fait. La série est pourtant assez paresseuse à ce niveau-là en général. L'arrivée de l'étalon à Los Angeles en fin d'épisode promet de bons moments pour les prochains épisodes. Ce n'est pas un grand acteur, certes, mais il a le mérite d'attirer l'oeil. Et puis ça fait plaisir de voir Sarah le sourire aux lèvres. Pourvu que ça dure ! Je le disais donc, Kitty doit affronter ses premières séances de chimiothérapie et une fois de plus, c'est traité avec une grande justesse. On voit le visage de Calista Flockhart qui s'assombrit au fur et à mesure de l'épisode mais Kitty garde le moral et pousse même son cher mari à poursuivre ses batailles politiques. Y'a pas à dire : ce cancer a renforcé le couple McAllister et c'est une bonne chose tout compte fait, même si c'est un peu facile scénaristiquement parlant. Les face à face entre Kevin et Robert manquent un peu d'intensité en revanche, je commence à m'en lasser. C'est dommage, le duo est excellent à la base.   

   Les intrigues secondaires sont toujours un peu faibles mais on ne s'attarde jamais longtemps donc ce n'est pas ennuyeux. Les affaires d'Ojaï sont évoquées rapidement mais il faudra vraisemblablement attendre encore pour que Ryan ré-apparaisse et foute sa merde. Justin, quant à lui, décide de faire du traitement du cancer sa spécialité à la fac de médecine. Un geste assee touchant je dois dire. Son prof ne va pas l'entendre de la même façon. Sa relation avec Carter en est toujours au même point : ils ne s'apprécient pas vraiment mais doivent apprendre à travailler ensemble. La suite, on la connaît déjà. De son coté, Rebecca cherche le lieu parfait pour célèbrer le mariage avec l'aide de sa mère (toute relative) et de Nora. Pour une fois, Nora et Holly ne se disputent pas ! J'aime bien les rares moments où elles sont complices. Après maintes recherches, c'est finalement à Hawaï, carrément, que le mariage devrait avoir lieu ! Je me réjouis d'avance de voir les Walker arpenter les plages de Lost. Allez, un petit crossover, please ! (Paraît que Betty aussi va avoir son épisode à Hawaï cet hiver, ABC a eu un prix de groupe ?). Je retiens en particulier la scène où les trois femmes débarquent en plein tournage d'un film porno ! C'est complètement incongru, je ne m'attendais pas à ça. Facétieux scénaristes.

vlcsnap_233098


// Bilan // From Brothers & Sisters, with love (as usual).

44069764