breakingbad

Breakage //

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_59758

   Cet épisode est la preuve que Breaking Bad n'est pas parfaite. J'ai même failli ne lui accorder que trois étoiles mais en repassant dans ma tête tous ses points positifs, je me suis rendu compte qu'il valait mieux. Disons simplement que contrairement à d'habitude, je me suis parfois un peu ennuyé. Petit manque de rythme sur cet épisode donc. Parmi mes scènes favorites, je citerai d'abord le nouvel affrontement Skyler/Walt, dans lequel il est impossible de prendre parti pour l'un ou pour l'autre tant ils ont tort tous les deux pour des raisons différentes. Skyler parce que l'on ne fume pas quand on est enceinte, sa grossesse est déjà mise à rude épreuve, ce n'est pas la peine d'en rajouter. Et Walt parce qu'on ne peut décemment pas parler comme ça à sa femme, surtout quand on en a tant de choses à se reprocher. Il veut la vérité mais lui est incapable de la donner quand sa femme la lui demande... L'autre scène qui m'a particulièrement marqué est celle de la réconciliation entre Skyler et sa soeur, tout en finesse et en pudeur. Les choses sont dites, même si c'est un peu trop tard, même si c'est fait avec maladresse, même si cela manque d'un bon gros hug. Il est certain que Skyler en avait énormément besoin pour reprendre le dessus. Elle commençait à sombrer.

   Absent du précédent épisode, Hank est de retour, et pas qu'un peu ! De façon très étonnante, le personnage montre des signes de faiblesse. Malaise, angoisse... Le roc se ramollit et ça pourrait devenir particulièrement intéressant par la suite. Le danger s'éloigne-t-il pour Walt ? C'est un peu l'impression que ça donne. Après avoir touché le fond, Jesse reprend du poil de la bête. Il est bien décidé à remettre de l'ordre dans sa vie, enfin à sa façon ! C'est peut-être de ce coté-là de l'épisode que j'ai eu un problème. Je trouve un peu facile qu'il puisse louer une maison si rapidement. Ok, il a plus ou moins tapé dans l'oeil de la fille du propriétaire (interprétée par Krysten Ritter) et une histoire d'amour se profile, mais bon, je ne suis pas convaincu. Idem pour sa grosse voiture rouge hyper discréte. Etait-ce bien nécessaire ? La reprise des affaires entre Walt et Jesse nous ramène au début de la série et ça donne presque un sentiment de régression. Les conditions sont un peu différentes et Jesse va devoir faire ses preuves en tant que nouveau Tuco mais un Tuco qui ne tue pas peut-il vraiment être un bon Tuco ? J'en doute. Il va certainement devoir forcer sa nature pour obtenir ce qu'il veut. Walter n'a pas tort. En revanche, lorsque celui-ci chipote pour 1ooo dollars, on a juste envie de lui dire qu'il faudrait la fermer deux secondes. Il devient plus qu'agaçant.

vlcsnap_70234


// Bilan // Un épisode légèrement moins bon que d'habitude mais Breaking Bad reste Breaking Bad