10 avril 2009

LOST [5x 12]

dnes_v2_lost_mini_ban

Dead Is Dead // 8 56o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_99286 vlcsnap_105523 vlcsnap_104133

vlcsnap_97789

   Dead Is Dead est l'épisode gâchis de la saison, en espérant qu'il n'y en ait pas d'autres d'ici sa fin. Tout était réuni pour en faire un épisode exceptionnel mais pour des raisons que je vais vous exposez tout de suite, il ne l'était pas complétement. D'abord, un centric sur Ben est un gage de qualité certain. Parce que Michael Emerson est extraordinaire et parce que Ben reste un des personnages les plus énigmatiques et impressionnants de Lost. Dès la première scène, on comprend que ses jours sont comptés. Ben annonce à Locke qu'il est revenu sur l'île pour son jugement dernier. Il a bien l'attention d'affronter le monstre de fumée noire et lui laisser choisir sa sentence. Alors que jusqu'ici la mort de Ben m'avait toujours semblé impensable, je me suis surpris à l'envisager. J'étais donc tiraillé entre l'envie de le voir mourir de façon spectaculaire et marquante, et l'envie de le voir survivre parce que Lost sans Ben, c'est plus vraiment Lost. Plus l'épisode avançait, plus il me parassait évident qu'il allait mourir, si toutefois il rencontrait bien Smokey. Tout le chemin parcouru pour arriver jusqu'à elle était terriblement prenant : le retour dans sa maison à Othersville, le double passage secret... et puis patatra. Mais bon Dieu qu'est-ce que c'est que cet évier bouché au fin fond des entrailles de l'île ? C'était parfaitement ridicule de voir Ben accomplir ce geste pour appeler la fumée. J'espère vraiment qu'il y aura une explication précise à ça parce que là, je patauge. C'est le cas de le dire. On pourrait imaginer qu'au plus profond de l'île se trouvent des vestiges d'une civilisation très ancienne, submergés par les eaux. L'île serait alors la protection de l'Atlantide, en quelques sortes. Mais partir sur un tel délire rien qu'avec un évier bouché est certainement aussi stupide que cette scène ! 

   Il n'empêche que ce qui avait été jusqu'ici seulement évoqué se précise : d'une façon ou d'une autre, les Egyptiens ont vécu sur cette île. Ca nous ramène bien-sûr au point de sortie de la roue en Tunisie. Les premiers signes de cette civilisation ont été les hiéroglyphes qui apparaissaient dans le Swan lorsque les chiffres maudits n'étaient pas entrés dans l'ordinateur, puis il y a eu la statue à quatre orteils évidemment, que l'on a revu récemment de dos et qui ressemblait à s'y méprendre à Anubis, Dieu de la mort dans la mythologie Egyptienne, celui qui accompagnait les morts dans l'autre Monde et protégeait leurs tombes... tout cela tient debout quand on sait l'importance de la mort dans la série, et puis il y a le fameux Temple bien-sûr, dont les murs extérieurs sont remplis de hiéroglyphes. Nous avons pu découvrir l'intérieur, du moins une partie, la partie basse sous Terre. Là aussi les hyéroglyphes tapissent les murs et il y en a un en particulier sur lequel on insiste, avec Anubis face à un monstre. L'heure du face à face avec la fumée noire a sonné pour Ben et re-patatra. Cette scène aurait pu être infiniment émouvante si les effets-spéciaux n'avaient pas aussi cheaps. On commence à avoir l'habitude mais franchement, ils exagérent. Je pense surtout au moment où Ben est emporté dans ses souvenirs, avec ces écrans de fumée très mal fichus. J'ai découvert récemment la série V (puisqu'un remake est en préparation, je voulais voir d'abord à quoi ressemblait l'original) et je crois bien que dans 20 ans, on reverra cet épisode avec une certaine tendresse teintée de honte. C'est kitsch à mort. J'essaye de ne pas m'arrêter à ça car ça vient clairement d'un manque de moyens mais le problème c'est que ça empêche de profiter pleinement de cette scène déjà mythique. Par ailleurs, j'ai un autre problème avec ce moment. Le fait que l'on assiste plus ou moins à une redite de la rencontre entre Mr Eko et la fumée en saison 3 ne me dérange pas plus que ça. En revanche, j'ai vraiment dû mal à comprendre comment la fumée a pu tuer Eko et laisser Ben en vie ! Il lui a désobéit, il a fait des choses atroces, il a tué des gens et elle se contente de se transformer en Alex pour lui dire qu'il a intérêt à suivre les ordres de Locke maintenant ! Même s'il est bien secoué, c'est très décevant et plutôt injuste. Alors certains diront que la différence c'est que jusqu'au bout, Eko a défié la fumée alors que Ben, lui, semblait vraiment regretter ses actes. C'est tout de même un peu léger à mon goût comme défense. La mort de Ben à ce moment-là aurait été parfaite... Mais bon, rien ne dit que Ben va suivre les ordres de Locke. Ce serait assez ennuyeux d'ailleurs. Et dans ce cas, la fumée le rattrapera pour de bon !

vlcsnap_61730_bVG

   En marge de ce trek palpitant dans la jungle, avec, j'allais oublier d'en parler, Sun qui se joint à Ben et Locke, les autres survivants du crash du vol Ajira 316 prennent une nouvelle dimension. On se doutait que Ceasar était louche, et on soupçonnait Illana de l'être tout autant. Et en effet, ce ne sont pas des naufragés comme les autres. Qui sont-ils précisément ? Disons qu'il y a 90% de chance qu'ils forment une nouvelle équipe Widmore. Ils ont une caisse avec eux mais on ne sait pas ce qu'elle renferme. Ben trouve le temps de tuer Casear, c'est que l'on suppose en tous cas vu l'impact du coup de feu ! Casear est projeté vers l'arrière et on ne le revoit pas ensuite. J'ose espérer que Saïd Taghmaoui n'a pas juste été casté pour ça : se ballader sur la plage 30 secondes par épisode avec un regard mystérieux. On commence à avoir l'habitude des nouveaux personnages qui ne servent à rien mais ça m'agace là. On peut au moins espérer le voir dans des flashbacks sur son recrutement par exemple. En tous cas, ça a le mérite de piquer notre curiosité et d'ouvrir une nouvelle perspective pour les prochains épisodes. Sauf si on a droit uniquement à du Dharma façon 70's.

   On arrive à la partie qui m'a le plus déçu et dans laquelle réside le vrai gâchis, au-delà des effets spéciaux à deux euros : les flashbacks de Ben ! Ce n'est pas qu'ils ne sont pas intéressants. Ils mettent en image des événements dont on avait entendu parler et ils offrent quelques réponses. Il y a dans un premier temps l'enlèvement d'Alex à Rousseau. C'est un des trucs que j'attendais le plus depuis le début de la série et c'est torché en quelques secondes ! Et torché est le bon mot parce qu'on est à la limite de l'incohérence. Même s'il faisait noir et que c'était il y a 16 ans, Danielle a bien vu Ben lors de l'enlèvement. Elle aurait dû le reconnaître quand elle l'a capturé en saison 2 avant de l'amener aux losties. Au moins la silhouette je ne sais pas. Certes, à l'époque Ben avait encore des cheveux (perruque absolument affreuse !) et encore une fois, il faisait noir mais quand même... Et puis finamelement, tout s'est passé comme Rousseau l'avait raconté. Aucun mystère là-dessous. Peut-être que c'est nous qui nous sommes montés la tête pour rien en nous imaginant plein de choses. Le flashback en présence d'un Widmore d'une trentaine d'années était plutôt utile mais l'acteur choisi ne ressemble pas du tout à Alan Dale. Difficile d'y croire du coup. Alors l'origine de la querelle entre Widmore et Ben serait Alex ? Visiblement, Widmore a eu une dent contre Ben dès son arrivée chez les Autres lorsque Richard l'a emmené, mais ça s'est amplifié avec les années et, on ne sait comment, Ben a finit par réussir à le bannir de l'île. Il nous manque clairement un morceau pour bien tout comprendre mais du coup ça semble précipité et factice. On rentiendra la remarque de Ben concernant les allers et retours de Charles entre l'île et le continent. Il a bien dû avoir Penny en dehors de l'île. Ca écarte un peu l'hypothèse qu'Eloïse soit sa mère et Faraday son frère. Encore qu'Eloïse n'est peut-être plus sur l'île, on en sait rien ! Le dernier flashback super décevant et qui passe à la vitesse de l'éclair est celui de Ben qui tente de tuer Penny. Il ne réussit pas, contrairement à ce que l'on avait pu s'imaginer. Il se fait juste tabasser par Desmond, sur qui il a tiré copieusement d'ailleurs. Ce qui le freine, c'est le petit Charlie. Le liant entre tous les flashs était l'enfance. Traumatisé à cette époque de sa vie, Ben a toujours une tendresse particulière pour les enfants (rien de pédophile heureusement). J'étais tellement persuadé que Penny allair mourir tragiquement que je suis super déçu par la tournure très simple prise par les événements. Et puis comment ré-intégrer Penny et Desmond dans l'histoire maintenant ? J'ai bien l'impression qu'on ne les reverra plus beaucoup...      

vlcsnap_109484

vlcsnap_108724 vlcsnap_89744 vlcsnap_94459


// Bilan // Le format classique de 42 minutes ne suffit plus à Lost. Il lui faudrait des épisodes de 55 minutes, comme sur le câble. Là on aurait peut-être moins l'impression que tout se déroule à une vitesse folle, que l'on ne prend pas le temps d'appronfondir les choses, même les plus importantes et les plus attendues. Il fallait caser un maximum d'événements en un minimum de temps. Si l'on ajoute à cela des effets spéciaux à la limite du médiocre, eh bien on passe à coté d'un épisode qui aurait pu être extraordinaire. C'est rageant ! Mais au fait, "What lies in the shadow of the statue ?" 

dnesv2finarticleminibanpk8