Big_love

Rough Edges //

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_175056

   Big Love entre avec cet épisode dans une phase qui s'annonce extrêmement sombre. Plus que jamais ! La mort de Kathy a abassourdi tout le monde. Joey et Wanda en premier lieu, évidemment, mais aussi Loïs, et c'est plus surprenant. Son petit discours lors de l'enterrement était particulièrement éloquent. Il avait une résonnance pour tout le monde. La perte d'un être cher est universelle après tout. Sarah aussi a été touchée. Même si elle est relativement en retrait dans cet épisode, on sent bien que tout le poids de sa perte ajouté au style de vie de ses parents et la pression que lui met sans même le vouloir Barb, la plonge dans un profond désarroi. Tout le monde est là pour elle mais tout le monde a besoin d'elle aussi et elle ne peut pas assumer ce rôle actuellement. Pour en revenir à la mort de Kathy, j'ai trouvé que l'ensemble avait été traité avec beaucoup de justesse, sans en faire trop. Bien-sûr Joey est en colère et prend pour cible Roman, à raison. Bien-sûr, certains Juniper Creekiens profitent de cet enterremment pour régler leur compte ou faire entendre leur voix. D'ailleurs, c'est à cette occasion que Roman ré-intégre sa communauté. On ne peut pas dire qu'il soit accueilli chaleureusement. Ca fait beaucoup beaucoup de tensions en même temps mais ce n'est pas trop. C'est juste ce qu'il faut.

   La tension est plus que jamais au rendez-vous chez les Henrickson puisque Nicky dévoile son vraie visage à Bill, Barb et Margene. Cette femme est une menteuse professionnelle qui ne sait que s'attirer les pires ennuis. Lorsque Ray apprend toute la vérité sur la véritable identité de Nicky, exit le gentil romantique qui commençait à devenir très attendrissant. Il se met en colère, il explose et les conséquences sont désastreuses pour Nicky puisqu'elle est bannie de partout. Bill ne tient pas à ce qu'elle rentre à la maison, Barb ne lui adresse même pas la parole et Margene, peut-être la plus compréhensive de tous, lui jette des regards haineux qui ne lui ressemblent pas vraiment. Je n'imagine pas une réconciliation possible. Elle en a fait beaucoup trop. Le seul qui veuille bien l'accueillir, c'est son cher frère Alby. Il a forcément un plan derrière la tête mais lequel ? Puisque l'on parle de frère, on découvre celui de Wanda ! Et attention : il est interprété par Zelijko Ivanek, l'excellentissime Ray Fiske de Damages, qui a aussi eu la mauvaise idée d'accepter un rôle dans Heroes cette année. Ca doit lui faire un choc de jouer face à Hayden Panettiere après avoir eu affaire à Glenn Close. Toujours est-il qu'en une scène, l'acteur a déjà réussi à s'imposer. Il a un tel charisme, c'est flippant ! Qu'attend-il de Wanda ? Quelle est la nature de sa relation passée avec Nicky puisqu'il l'évoque ?

   Une bonne partie de l'épisode est consacrée aux affaires de Bill, des casinos, de cette fameuse lettre, de la soeur et du beau-frère de Barb, Ted, une belle enflure. Au milieu de tout ça, on a Don qui se démène comme il peut pour d'une part répondre aux ordres, parce que ce n'est ni plus moins que des ordres, de Bill et d'autre part pour sauver ses mariages et obtenir au moins la garde de ses enfants. C'est dommage que Don ait été si peu exploité jusqu'ici. Il a beaucoup de potentiel, il est très touchant. Il le serait encore plus si on le connaissait mieux. Et puis il y a les Green, absolument flippants, plus encore que Roman. Ils sont plus directs, plus violents. Je ne sais pas ce que cette partie de l'histoire va devenir mais ça s'annonce plus dur que jamais pour Bill. Jusqu'ici, il avait toujours réussi à s'en sortir mais...

vlcsnap_192433


// Bilan // Encore un excellent épisode mais qui est un peu trop centré à mon goût sur les affaires de Bill et sur Juniper Creek. Je suis quand même très attaché à la vie de famille au quotidien des sister wives Henrickson alors ça m'a un peu manqué.