01 avril 2009

In The Motherhood [Pilot]

19076725_w434_h_q80

It Takes A Village Idiot // 6 7oo ooo tlps.

dnes_v2_poll_stars2

What About ?

Trois mères de famille tentent de jongler entre leur vie quotidienne souvent choatique avec leurs enfants et leur vie personnelle, entre relations amicales et coups de coeur amoureux. (AlloCiné)

Who's Who ?

Si cette sitcom a bien une qualité, c'est celle de bénéficier d'un excellent casting ! Dans le rôle de Rosemarie, la mère d'un ado de 17 ans (que l'on ne voit pas à l'écran dans le pilote) : Megan Mullally. On la connaît avant tout pour son rôle tordant dans Will & Grace de Karen Walker, qui se transforme parfois en l'hilarante Anastasia Beaverhausen. On retrouve également Cheryl Hines (Curb Your Enthousiasm) dans le rôle de Jane, une mère de deux enfants, fraîchement divorcée, qui commence à avoir le feu au cul. Et puis Jessica St Clair, dans le rôle de Emily, une mère de famille qui se veut parfaite mais qui commet gaffe sur gaffe. On a pu voir l'actrice cette saison dans quelques épisodes de Worst Week (en voilà une excellente sitcom) ainsi que dans The United States Of Tara. Deux hommes, quand même, complètent le casting : RonReaco Lee, également vu dans Worst Week mais aussi dans Committed, qui joue ici le mari de Emily; et Horatio Sanz, un habitué du Saturday Night Live, qui interpréte la nounou des enfants de Jane ! Pas mal tout ça, non ?      

So What ?

Que serait la sitcom sans son casting ? Bien peu de choses. Elle repose essentiellement sur lui puisque niveau intrigues, dans le pilote en tous cas, c'est clichés sur clichés sur la vie de mère de famille. Il faut dire que c'était un peu le principe de la websérie éponyme dont elle est adaptée. Sauf que les épisodes ne duraient pas 22 minutes mais 6 minutes ! Le concept était donc parfait pour ce format-là. On a un peu l'impression que les scènes s'enchaînent sans grande cohérence et pourtant, à bien y regarder, il y en a une. Alors qu'est-ce qui cloche ? Peut-être le fait que les situations sont archi-connues. On retrouve, ne serait-ce que dans Desperate Housewives, le même genre d'intrigues comiques. Mais aussi dans des tas de films. Rien de bien nouveau sous le soleil donc. A force, ça ne nous fait plus tellement rire. Reste les actrices, qui sont bonnes et qui possèdent une belle alchimie entre elles. Et c'est rare d'avoir cette sensation devant un pilote ! Le personnage de Rosemarie (Megan Mullally) est le plus drôle car le plus irrévérancieux. Ses lignes de dialogue font d'autant plus mouche que celles des autres sont assez plan-plan. On atteint pas le niveau de Karen Walker, c'est clair, mais c'est dans le même esprit. Et même si on pourrait se plaindre de voir l'actrice dans un rôle proche de celui qui l'a fait connaître, il faut avouer que c'est ainsi qu'on l'aime et pas autrement. Son duo avec Horatio est d'ailleurs très prometteur. Une légère vibe Jack & Karen, forcément. Alors In The Motherhood ne révolutionnera clairement pas la sitcom, elle ne portera pas un nouveau regard sur les mères de famille et elle ne survivra certainement pas bien longtemps. Est-elle pour autant complêtement à jeter ? Non ! Avec un peu plus de rigueur dans l'écriture, et un peu plus de fond, et de meilleurs dialogues aussi (oui, ça fait beaucoup), elle pourrait être vraiment sympa !


// Bonus // Petite bande-annonce pour vous faire une première impression.


Big Love [3x o7]

Big_love

Fight or Flight //

dnes_v2_poll_stars5


vlcsnap_201977

   J'avais quelques craintes, après le magnifique épisode précédent, que celui-ci ne soit pas à la hauteur. Sans l'être totalement, il figure parmi les plus belles réussites de Big Love et, une fois de plus, au-delà de toutes les qualités de la série, c'est sa réalisation qui est absolument brillante, parfaite. C'est digne des plus grands films de cinéma. Je sais bien que certains vont penser que j'exagère mais il faut le voir pour le croire, tout simplement. Je sais que peu de visiteurs lisent mes reviews de la série puisque peu de téléspectateurs la regardent. En France en tous cas. Mais ceux qui les lisent, je vous en supplie : exprimez-vous ! Juste pour me sentir un peu moins seul et pour partager quelques mots autour de cette grande grande série !

   Une fois de plus cette saison, tout est extrêmement dense. (Presque) tous les personnages ont leur moment. Le seul qui manque vraiment à l'appel est Ben. Pourtant, les événements du dernier épisode laissaient penser qu'il s'agissait d'une des intrigues principales de cette fin de saison (il ne reste malheureusement plus que 3 épisodes après celui-ci). J'imagine que l'on reviendra dessus d'ici là. Et j'ai hâte ! Si Margene ne pense plus à Ben, elle est en tous cas toute tourneboulée. Déprimée ? Elle ne veut pas l'avouer mais c'est le mal qui semble l'atteindre. Il faut dire qu'on ne l'a pas ménagé ces derniers temps. La mort de sa mère, le "divorce" d'avec Ana, le cas Ben... Elle retrouve sa couleur de cheveux naturelle. C'est un soulagement pour tout le monde, y compris pour nous, et c'est sans doute le signe qu'elle va se rependre vite en main ! Aura-t-elle le temps de s'occuper de ses petits problèmes personnels avec tout ce qui se profile ? Pas sûr. Nicky fait toujours des siennes et cette fois, elle va très loin ! Elle embrasse son patron, qui ne l'est plus vraiment puisqu'elle vient de démissionner. Ou pas. Ca devait arriver, c'est fait ! A-t-elle en tête l'idée de quitter la famille Henrickson ? C'est ce qu'elle laisse sous-entendre à Margene. Méfions-nous. Nicky n'est ps du genre courageuse. Je la vois mal tout quitter comme ça, sur un coup de tête. En même temps, elle est très impulsive et imprévisible. A suivre donc. Pendant ce temps-là, Barb et Sarah ré-apprennent à se parler. La fausse-couche les a bouleversées, elles sont encore sous le choc. Sarah en particulier, évidemment. Elle est tellement perdue qu'elle décide de laisser tomber l'université, et forcément Heather sans le vouloir. C'était franchement triste de les voir toutes les deux si peinées. Leur amitié était belle. Sinon je me demande quand l'ex de Sarah va ré-apparaître. C'est un peu étrange qu'il n'ait pas cherché à la contacter.

   Une grande partie de l'épisode se déroule à Juniper Creek puisque le mariage de Kathy et Joey se prépare. Je ne m'attendais à rien de ce qui est arrivé et c'est particulièrement savoureux ! On croit d'abord que cette psychopathe de Wanda va faire du mal à Kathy, par jalousie, mais il n'en est rien. Elle se pose beaucoup de questions sur sa nouvelle place de First Wife et va même demander conseils à Barb, qui l'accueille chaleureusement, cela va sans dire. C'était à la fois drôle et touchant. Et c'est exactement ce qu'est Wanda : drôle et touchante. Elle fait très peur aussi. On sait qu'elle capable de n'importe quelle folie, mais comme beaucoup de monde à Juniper Creek à vrai dire. Loïs et Frank sont pas mal aussi dans leurs genres. La dernière scène entre Wanda et Kathy est magnifique, très onirique. Et puis la dernière scène de Kathy, puisqu'elle meurt, est saisissante ! Je ne m'attendais pas à cet accident. Je ne m'attendais pas non plus au sacrifice complêtement gratuit du cochon ! On ne connaissait par Kathy depuis très longtemps mais c'est un personnage que j'aimais de plus en plus. Sinon, il y a cet être si étrange, une des femmes de Roman. Mi-femme, mi-homme. Il/Elle m'intrigue beaucoup mais je ne crois pas que l'on s'intéressera plus que ça à elle. Que va-t-il se passer maintenant ? Joey va-t-il sortir de ses gonds ? Quelle va être la réaction de Wanda ?

vlcsnap_183372


// Bilan // Cette série relève du divin, je n'ai pas d'autres explications.

    

How I Met Your Mother [4x 19]

dnes_v2_himym_mini_ban

Murtaugh // 9 3oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars1


vlcsnap_125648

   "Am I Too Old For That Stuff ?" C'est la grande question que se posent les personnages de la sitcom dans cet épisode et c'est la grande question que je me suis posé en le regardant ! Non, ce n'est pas une question d'âge. C'est juste que ce n'était pas drôle, mais vraiment pas. Encore moins que l'épisode précédent où il y avait encore quelques bons trucs. Là, j'ai beau chercher, je ne vois pas. Avant, on pouvait toujours compter sur Barney mais ça fait un petit moment qu'il n'a pas été hilarant. Pire, dans cet épisode, il n'a pas été marrant une seule fois je crois ! Son déguisement ? Mouais, bof. Son oreille infectée ? Mouais, bof. Sa hanche déboîtée ? Mouais, bof. Sa passion pour les laser games ? Aurait pu être une bonne idée. N'a pas été correctement exploitée. Gros bof. Ted n'a pas été drôle non plus avec sa liste Ted Martaugh (en plus, comme je déteste tous les films du type L'Arme Fatale, je manquais sérieusement de réfèrences sur le sujet) . Robin, bien que son déguisement vale le détour, me fatigue avec ses blagues sur le Canada. Ca ne tourne plus qu'autour de ça, c'est d'un lourd ! Et Dieu sait que j'adore le personnage pourtant. Lily et Marshall ? Intrigue insupportable ! On ne reconnaît pas du tout le comportement de Marshall et, finalement, le seul truc qui retient à peu près notre attention, ce sont les stratagèmes du réalisateur pour que l'on ne voit pas le gros bide d'Alyson Hannigan à l'écran : un bac rempli d'oranges, douze ballons de basket, une guitare... Bon ben au moins, elle n'est pas restée coincée derrière une table du MacLaren's. D'ailleurs, parenthèse people : elle vient d'accoucher d'une petite fille ! Youki.


// Bilan // Simple hypothèse : si les derniers épisodes en date sont si mauvais, c'est peut-être parce qu'il a fallu boucler le tournage (et donc au préalable l'écriture) de la saison plus vite que prévu afin de laisser Alyson Hannigan et Cobie Smulders accoucher. Ca fait quelques semaines maintenant que le season finale a été tourné. C'est très tôt ! Espérons que les prochains épisodes soient moins baclés !

dnesv2finarticleminibanpk8