31 janvier 2009

The United States Of Tara [1x o3]

dnesv2tararb1

Work //

34868295


vlcsnap_129050

   Découvrir la "vraie" Tara, voilà ce qu'il nous fallait après deux épisodes à découvrir ses doubles. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, c'est ce personnage qui est le plus intéressant. Le plus réaliste et le moins stéréoptypé, évidemment, mais le plus émouvant et le plus sincère aussi. Le moinds drôle en revanche. Globalement, cet épisode était moins drôle que les précédents, c'est certain. Il y avait quand même quelques moments excellents. Quand par exemple Tara fait la rencontre de la femme dont elle doit redécorer la maison. C'est une amie de sa soeur Chermaine et elle est au courant de "l'état' de Tara. Alors elle fait tout un tas d'allusions sans dire vraiment les choses. Le rendez-vous de Tara chez la psy est pas mal non plus. Par ailleurs, les états d'âme de Max nous sont plus clairement exposés. Jusqu'ici, il avait l'air de vivre les choses avec calme, il semblait blasé comme je le disais. Là, on sent qu'il commence à en avoir marre. On sent tout le poids qui repose sur ses épaules. Il prend sur lui constamment et il est bouffé non pas par une femme mais par trois ! (enfin deux techniquement puisque Buck est un homme). Il va finir par péter un plomb ou envisager de quitter Tara. Ce serait la dernière chose à faire pour sa famille mais pour la série, ce serait certainement passionnant.

   La personnalité des enfants est également davantage explorée. Concernant Kate, je ne sais pas trop où on veut en venir. Son boss est un illuminé ok. Mais sinon ? Concernant Marshall, en revanche, c'est très intéressant. Depuis le départ je le soupçonne d'être homo. Mais ça restait très incertain. Juste une intuition, quelques signes. Puis je me suis dis que c'était "juste" un geek. Ben non, c'est plus que ça et tant mieux. Il a le béguin pour un mec populaire de son lycée (d'ailleurs, on évite les clichés du genre) mais qui l'entraîne sur des terrains vagues, très vagues. On évoque la religion, une sorte de secte. C'est excitant pour la suite ! Sa pote binoclarde me fait marrer à part ça.


// Bilan // Un épisode un peu différent des précédents car plus sobre, plus profond. Dans les deux cas, c'est excellent de toute façon !