24 janvier 2009

Mylène Farmer [The Farmer Project]

dnes_v2_musicbox_mini_ban

farproj

   Il y a une époque où Mylène Farmer était connue pour ses clips d'anthologie uniques (Libertine, Tristana, Sans Contrefaçon, Désenchantée ...) et puis ils se sont raréfiés jusqu'à totalement disparaître pour l'album Avant que l'Ombre..., où tout ou presque était à jeter. Q.I était le summum du vide. Visiblement, la chanteuse a compris le message et pour son nouvel album, elle nous offre un court-métrage qui regroupe les clips de Dégénaration et Si j'avais au moins ... Bruno Aveillan, le réalisateur, a fait un travail magnifique. Le scénario, en revanche, est un peu facile, un peu bâteau. N'empêche que c'est un beau project

Plus d'infos sur ce film


LOST [5x o2]

dnes_v2_lost_mini_ban

The Lie // 11 1oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_26015 vlcsnap_34124 vlcsnap_27479

vlcsnap_24468

   Je ne sais pas vous mais moi j'ai un peu beaucoup de mal à me faire à la nouvelle structure narrative de la série. Ces passages incessants entre le passé et le futur me donnent le tournis et je ne sais plus très bien où est le présent maintenant. C'est perturbant. C'est vrai qu'en contrepartie, on gagne en action puisqu'il se passe quelque chose de plus ou moins palpitant à chaque scène. Je vais peut-être totalement à contresens du vent mais je crois que je préférais quand la série prenait son temps. La saison 4 maintenait parfaitement l'équilibre. Là, ça va vite, un peu trop à mon goût. Je vais finir par m'y faire ... Le retour sur l'île des Oceanic Six va apparemment arrivé plus vite que prévu. Plus vite encore que je ne l'imaginais dans ma précédente review. Dans une scène finale déjà mythique à l'ambiance mystique, Mrs Hawkings -finally back- toute encapuchonnée, annonce à ... Ben qu'il ne lui reste plus que 7o heures pour réunir tout le monde et repartir ! 7o heures, ça représente quoi dans la série ? Deux épisodes ? Pour en revenir à Mrs Hawkings, il semble de plus en plus évident qu'elle est la mère de Faraday. Elle a le même don que lui pour manipuler les formules et les équations mathématiques. On remarquera d'ailleurs que l'ordinateur sur lequel elle travaille est aussi vieux qu'elle. Je suppose que cette scène a lieu bien après le rêve de Desmond qui faisait office de cliff' à l'épisode précédent. Entre temps, il est bien allé la rencontrer à Oxford et depuis, elle travaille aux cotés de Ben afin de sauver son fils. Je ne pense pas qu'elle ait une implication particulière vis à vis de l'île. Mais une fois de plus, un des parents d'un des héros est mis en avant. Ce n'est quand même pas anodin. Puis Charlotte qui parle souvent de sa mère ... Charlotte, la fille d'Annie ? Son état d'aggrave lentement puisqu'en plus des saignements de nez, elle perd doucement la mémoire. Elle ne se souvient plus du nom de sa mère. Daniel aussi a des pertes de mémoire parfois. Il sait très bien ce qu'il est en train de lui arriver ...

   On voit finalement assez peu l'île dans cet épisode mais on assiste tout de même à une bien belle scène d'action lorsque les naufragés -qui ne savent pas à quelle période ils se trouvent- se font attaquer par des flêches de feu, appelons ça comme ça. C'était drôlement efficace. Vu la méthode très primitive de défense, ils sont peut-être tombés à l'époque des hostiles. Mais alors qui sont les soldats qui capturent quelques temps plus tard Juliette et Sawyer, avant d'être sauvés par Locke ? Ils parlent de "our island". Ils ne resemblaient ni à des Dharma, ni à des Autres, ni à des hostiles ... Et si c'était du futur alors ? Oui mais non, la série se terminera par la disparition totale de l'île. Soit sous les eaux, soit sous la lave de ce volcan qui va bien se réveiller un jour où Jacob sera très en colère. Ce serait top, non ? Enfin voilà, il ne se passe pas grand chose sur l'île et ça m'étonne un peu. Paraît qu'il s'est passé de terribles choses en l'absence des Oceanic Six. Montrez-les nous vite, ils reviennent ! Et là, je me dis que l'on n'est pas au bout de nos peines. Si ça se trouve, il faudra à un moment donné suivre en alternance dans un même épisode, ce qui s'est passé en l'absence des Oceanic Six, devenu donc le passé, et le présent, depuis qu'ils sont de retour. Un beau bordel quoi !

    Sur le continent américain, Hurley nous fait beaucoup rire. Ses parents aussi. Ils sont excellents ! Ils apportent toujours le grain de folie ou le second degré qu'il manque trop souvent à la série. Lorsqu'Hurley raconte à sa mère le fameux mensonge qui le hante, on est partagé entre le rire -son récit semble incohérent et invraisemblable pour quiconque est lucide- et les larmes, car il est sérieux et il souffre. Très belle scène qui résume bien le personnage en somme : drôle, émouvant, attachant. Très marrant aussi lorsqu'il imagine Ana Lucia en train de lui donner des conseils pour s'enfuire et qu'elle lui dit "Libby says hi !". Les péripéties autour de Sayid, Jack, Hurley et son père étaient plutôt prenantes. J'ai moins aimé les scènes qui impliquaient Kate et Aaron. L'apparition de Sun au milieu de tout ça n'a pas apporté grand chose. Elle a simplement confirmé qu'elle en voulait fortement à Ben et Jack. Bien, on a compris. C'est un peu comme la première scène de l'épisode où l'on retrouve les Oceanic Six qui font le choix du mensonge d'un commun accord. Je ne vois pas à quoi servait cette scène. Au niveau des bizarreries, je note le passage de Ben chez le boucher. Enfin la bouchère. Cette femme me disait quelque chose mais impossible de me souvenir si on l'a déjà vue dans Lost auparavant ou si c'est juste l'actrice que j'ai vu ailleurs. Cette scène n'était certainement pas anodine pourtant ! Qui est cette femme, pourquoi accepte-t-elle de garder le corps de Locke en attendant le grand départ ? Au passage, Ben confirme par sa non-réponse (c'est un concept) que Locke a de grandes chances de "renaître" une fois de retour sur l'île. Un peu comme ce qui est arrivé à Christian. Il est mort mais il n'est pas mort. Un fantôme sans doute. 

vlcsnap_51898

vlcsnap_24717 vlcsnap_47720 vlcsnap_46308


// Bilan // Pour une raison qui m'échappe un peu, je n'arrive pas à me passionner pour ce début de saison. Le premier épisode m'a plu, il est passé à toute allure, il était dense ... Je ne vais pas redire ce que j'ai déjà longuement dis. Et ce deuxième épisode possédait les même qualités, avec un rythme légérement moins soutenu quand même. Pourtant, il manque quelque chose pour que je sois complêtement emballé et vraiment impatient de voir la suite. Pour le moment, je me dis que c'est simplement dû à mon état de décomposition avancée. Si ça persiste, je vais pouvoir commencer à sérieusement m'inquiéter. I'm lost ...

dnesv2finarticleminibanpk8