dnes_v2_daisies_mini_ban

Comfort Food // 4 87o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_109361

   Je viens de goûter au plaisir ultime : déguster un nouvel épisode de Pushing Daisies, pendant les fêtes de Noël, tout en piochant dans une boîte en fer aux mille couleurs les meilleurs friandises qui soient (après les dragibus) : les Quality Street ! Je vous conseille vraiment d'essayer, ça vaut le détour ! Puis ça correspondait bien au thème de cet épisode gourmand, où les scénaristes ont enfin décidé d'ajouter un peu de sel à leur recette sucrée. L'enquête policière du jour -car on n'y échappe pas- commence après 15 minutes d'épisode et se termine avant la fin. Elle prend donc peu de place et elle est prétexte à faire cabotiner Olive et Ned -définitivement le meilleur duo de la série- et à faire chanter Kristin Chenoweth ! Cela n'était plus arrivé depuis un petit moment et ça me manquait vraiment. Elle a repris de sa douce voix l'Eternal Flame des Bangles. Excellent choix ! Le concours de cuisine était une belle occasion de croiser des personnages à nouveau hauts-en-couleurs et la morale de l'histoire était une critique douce-amère vraiment bien vue du problème de l'obésité aux Etats-Unis. Rien n'était ennuyeux de ce coté là, bien au contraire. Un régal !

   Un autre duo a fait des siennes dans cet épisode : Chuck et Emerson. Ils sont moins efficaces que Ned et Olive mais ils ont leur charme, eux aussi. Les scénaristes ont prouvé qu'ils pouvait encore étonner en imaginant Chuck se jouer de Ned et maintenir son père vivant lors de la fameuse réanimation d'une minute (qui dure toujours bien plus longtemps d'ailleurs !). L'idée est excellente et peut amener de bonnes choses pour les prochains épisodes. Mais il faut avouer que voir Chuck, pendant tout l'épisode, s'en vouloir à la fois pour son mensonge vis à vis de Ned et pour avoir pris la vie d'un innocent, n'était pas des plus passionnants. L'intrigue de Dwight paraissait prometteuse à la base et pourtant, ça n'a pas été si fameux. D'ailleurs, il est maintenant mort et on se demande quel était l'intérêt de sa venue, hormis faire réapparaître à l'écran les tantes Vivian et Lily. C'est une intention louable, je les adore.   

vlcsnap_118878


// Bilan // Si Pushing Daisies commençait à sérieusement me lasser, cet épisode remet la machine en marche et je ne suis plus très sûr de vouloir quitter cet univers si particulier ... Il faudra pourtant s'y résoudre.