31549808

The Pill // 1o 47o ooo tlsp.

31509950


vlcsnap_275212

   Recentrer un peu la série autour de l'amnésie de son héroïne principale n'était pas une mauvaise chose. Les flashbacks incessants auraient pu devenir agaçants à la longue mais ils ne l'ont pas été. O n alternait les flashbacks marrants et les flashbacks qui vont avancer l'intrigue, avant qu'elle ne recule. Quand Sam a eu son accident, elle venait tout juste de partir furieuse d'un rendez-vous avec Todd. Il venait de la larguer, n'ayant pas du tout digérer la crise qu'elle lui a piqué quand il a osé la demander en mariage. On a ainsi pu découvrir un autre Todd, beaucoup moins passif. Dommage qu'au dernier moment, il fasse tout capoter en effaçant le message que Sam lui avait laissé sur son répondeur. Les remettre si vite ensemble n'était pas possible. C'est comme ça, ça fait parti du jeu et on le sait bien. S'ils se remettent ensemble, ce sera lors du dernier épisode pour conclure sur un bel happy-end. Mais pas avant ! Il est temps d'offrir à Sam un nouveau petit-ami. Ne serait-ce que pour rendre jaloux Todd qui semble avoir tourné la page Newly. Bon, l'idée de la pilule miracle qui ravive les souvenirs était absolument ridicule mais on n'est pas dans une série spécialement réaliste de toute façon. Les scènes avec le médecin étaient particulièrement drôles soit dit en passant.

   Le duo Andrea/Dena fonctionne merveilleusement bien. Alors qu'en saison 1, Sam était de toutes les scènes, en saison 2, ses amies obtiennent leur indépendance, avec des intrigues bien à elles dans lesquelles Sam n'est pas forcée d'intervenir. C'était une fois de plus très très drôle. Andrea s'est mise dans la tête qu'elle était capable de séduire aussi des femmes. Alors elle met tout en preuve pour faire craquer une collègue de bureau ! Et elle la fera effectivement craquer mais pas dans le bon sens du terme ! Je tiens à souligner de nouveau combien je suis content que les scénaristes ne soient pas tombés dans le cliché de la grosse complêtement idiote en ce qui concerne Dena. C'est vrai, ça aurait été facile. Au contraire, Dena a du répondant, elle ne se laisse jamais faire et elle est pleine d'humour et de second degré.


// Bilan // Samantha Who? continue d'être une vraie bouffée de bonne humeur, sans prise de tête. 

31515293