27 octobre 2008

Desperate Housewives [5x o5]

30688048

Mirror, Mirror // 15 62o ooo tlsp.

31509950


vlcsnap_87233

   Voilà un épisode qui sort de l'ordinaire grâce à une construction narrative différente mais pas forcément très habile. N'aurait-il pas été plus efficace de distiller les grosses informations sur les 5 ans écoulés sur plusieurs épisodes plutôt que dans un seul ? Ca aurait davantage maintenu l'intérêt. Ensuite, je me demande si cet épisode clôt le chapitre "bond de 5 ans" définitivement. Reste-t-il encore des choses que nous ne savons pas ? A priori, nous avons là toutes les réponses aux questions que nous nous posions. Et à celles que nous ne nous posions pas d'ailleurs. L'effet miroir à travers lequel les housewives (et Dave !) se remémorent leur passé proche manque totalement de subtilité, en plus d'être trop redondant - 1 regard dans le miroir/Premier flashback/Un deuxième regard dans le miroir/Deuxième flashback - mais ça donne un ensemble très cohérent. Le coup des scènes qui se rejoignent est par contre bien foutu.

   Le flashback de Bree est peut-être celui qui réserve le plus de surprises. On commence d'abord par un dîner très gay qui a lieu la veille du grand départ d'Orson pour la prison. Il est l'occasion de retrouver Bob et Lee quelques instants. Bien que leurs interventions soient drôles, ainsi que celle d'Andrew, je trouve dommage de les cantonner au simple fait qu'ils soient homos. C'est d'autant plus énervant quand on sait que ça vient de Marc Cherry, plus homo tu meurs. Alors ils font forcément des blagues sur la fameuse savonnette dans les douches des prisons. La seule autre fois de la saison où on les a vus pour le moment, c'est quand ils mataient Jackson sortir à poil de chez Susan. Là encore, c'état drôle. Mais la caricature m'agace. Auront-ils un jour une storyline consistante rien qu'à eux ? Je sais que ce ne sont que des personnages secondaires mais quand même ... Pour en revenir à Bree, on apprend qu'elle est retombée dans l'alcoolisme à la suite des départs successifs d'Orson et de Benjamin. Et c'est Katherine qui l'a aidée à se relever. J'ai trouvé ça très touchant. On regrette qu'il ne s'agisse que d'un rapide flashback d'ailleurs. Ca aurait mérité un vrai traitement sur quelques épisodes. Oui mais le bond de 5 ans ... Toute la partie au présent où Orson fait un caprice à Bree pour qu'elle accepte qu'il travaille avec elle était moins réussie cependant.

   Le flashback de Susan est celui qui réserve le moins de surprises a contrario. On assiste à la première rencontre de Susan et Jackson. Puis à l''évolution de leur relation. On ne sait pas très bien où l'on se situe dans le temps. On suppose que ça n'est pas très vieux. Quelques mois simplement. Au présent, Jackson annonce à Susan qu'il l'aime (je pensais que c'était une chose acquise) et qu'il veut emmenager avec elle. Elle refuse. Il la quitte. Un "Je te suis tu me fuis" devrait les occuper pendant quelques épisodes. Je baille déjà rien que d'y penser.

vlcsnap_85460

   Pauvre Lynette. Elle n'est vraiment pas gâtée cette saison. Horreur, malheur ! Tom s'est fait électrocuté ! Pas de soucis. Il va faire un tour du coté de la célèbre chambre d'hôpital où tous les malades de la série sont passés. Après avoir frôlé la mort, il décide de croquer la vie à pleines dents et de se trouver une nouvelle jeunesse. Cette histoire n'était pas subtile pour deux sous. Vraiment pas. Pas drôle non plus. Et à peine émouvante. Ce qui est émouvant, c'est de voir ce couple traverser les années sans jamais se quitter, malgré les épreuves. Maintenant, il n'est arrivé que ça à Lynette pendant 5 ans ??? Qu'est-ce qu'elle a dû se faire chier la pauvre. Je crains que ce personnag ait défintivement atteint ses limites. Allez, une rechute de son cancer, tuez-la et n'en parlons plus ! Je l'adore hein. Mais je préfère la voir mourrir plutôt que survivre à travers des histoires sans intérêt. De toute façon, elle ne mourra jamais. Je ne sais même pas pourquoi j'ose l'envisager.

   Parfaite occasion d'enchaîner sur Gaby dont j'ai souvent souhaité la mort ces deux dernières années ! Son flashback est également sans surprise mais ses répliques sont tellement drôles que l'on passe outre. Va pour cette fois (je deviens beaucoup trop indulgent la concernant). Elle était stérile mais un miracle a eu lieu ! Alleluïa. Passons ce pénible détail. Parce que Carlos ne voulait pas se protéger, il n'y a pas eu un mais deux accidents. On regrette de ne pas avoir assisté aux accouchements. Ca aurait été folklorique. Enfin voilà, y'a pas grand chose à dire quoi. C'était sympa à suivre.

   Last but not least ! Dave ! A l'occasion des 70 ans de Mrs MCluskey, il a décidé de lui faire sa fête, dans tous les sens du terme (enfin sauf celui qui consisterait à l'avoir honorée, faut pas pousser !). Devant tous ses voisins, il la fait passer pour une vieille femme que la démence guette. Peut-être qu'Alzheimer aurait suffit comme explication mais les scénaristes sont tellement facétieux ! Ils adorent en remettre un couche. Alors oui, Dave est effrayant mais plus ça va, plus il perd de son mystère. Vous savez pourquoi ? Parce que j'ai ma petite théorie sur l'identité de sa victime mystère. Et j'y crois dur comme fer. A la fin de l'épisode, nous apprenons que c'est un homme dont il s'agit. Petite déception. Les hommes de Desperate sont tellement moins intéressants que leurs femmes. Mais c'est justement l'occasion d'en rendre un intéressant, prenons ça avec philosophie ! J'ai envie d'éliminer d'office Carlos. A tort peut-être. Mais tout aveugle qu'il est, ça serait trop compliqué de monter toute une histoire autour de lui maintenant. Orson ? Il a déjà eu son mystère à lui. En deux ans, il a déjà été bien gâté. Reste donc ... Tom et Mike. Tom est un mec bien, il n'a jamais rien fait de mal. Certes, depuis quelques temps il devient complêtement benêt, mais ce n'est pas une raison pour vouloir le tuer ! Donc Mike. Lui aussi a déjà eu son mystère en première saison. Mais c'est loin maintenant. Voici donc ma théorie : lors de l'accident de Susan et Mike, les deux morts de la voiture d'en face étaient le fils/la fille et la femme de Dave. Cela a ruiné sa vie donc il veut ruiner celle du conducteur/meurtrier. Qu'en pensez-vous ? Le simple fait que j'ai pu y penser après seulement cinq épisodes me fait dire que c'est trop facile, que ça ne peut pas être ça mais bon ...

vlcsnap_113872


// Bilan // Malgré un manque de subtilité flagrant, cet épisode est assez réussi. Il nous apprend beaucoup de choses et de manière relativement originale. Les storylines de Susan et Lynette sont très faibles qualitativement mais celles de Bree et de Gabrielle rattrapent le coup, chacune dans deux registres différents. Quant au mystère de Dave ... hum ... espérons que ma théorie soit la mauvaise. Sinon, ils ont sacrément raté leur coup !

31515293

Posté par LullabyBoy à 23:43 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,


Fringe [1x o6]

dnes_v2_fringe_mini_ban

The Cure // 8 91o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_37459

   Fringe commence à me faire aimer les formula. Ca ne veut pas dire que je vais me ruer sur les prochains épisodes des Experts hein. Mais cette série est simplement la preuve qu`on peut faire quelque chose de formidable avec des "enquêtes du jour", tout en insérant des éléments feuilletonnants ça-et-là. Ceux de cet épisode étaient particulièrement intéressants. Je me plaignais que l`on ne sache quasiment rien sur l`agent Olivia Dunham. Eh bien nous voilà en possession d`un élément intrigant. Le beau-père de la jeune-fille, qu`elle a essayé de tuer plus jeune alors qu`il bataît sa mère, a pris pour habitude de lui envoyer une carte à chacun de ses anniversaires. Une façon de lui rappeler qu`il est là, qu`il existe et qu`il peut ressurgir à tout moment pour se venger. J`imagine que si l`on nous parle de lui, c`est parce qu`il va se décider à sortir de l`ombre dans quelques temps. Vivement ! L`autre élement intéressant, c`est que Walter Bishop et Nina Sharp ont été ensemble il y a bien longtemps, quand Peter était encore enfant. Quant on sait que quelque chose cloche chez Peter, on ne peut s`empêcher de penser que Nina lui a fait subir différentes expérimentations à l`époque. En tous cas, parce qu`elle l`a aidé dans son enquête, Peter est désormais redevable envers Nina. On dirait bien qu`elle n`attendait que ça d`ailleurs. Quelles informations Peter pourrait-il bien lui donner ? Réponse, là-encore, dans quelques temps. Ce sont ces petits détails qui donnent terriblement envie de revenir à l`épisode suivant. Une sensation que depuis le pilote, plein de choses sont en train de se mettre en place et que le jour où tout ça prendra forme, ça va être énorme. 

   Comme d`habitude, la série excelle dans son introduction. Une jeune fille est poussée de la portière d`une voiture. Elle se relève tant bien que mal et réussit à entrer dans un bistrot (enfin un "diner" quoi). Elle est apeurée. Puis dans une scène assez gore, tous les gens autour d`elle commencent à imploser. Du sang dégouline de leurs yeux. Puis vient son tour. Les radiations qu`elle émanait sont responsables de ce carnage. Elle était atteinte d`une grave maladie et un scientifique s`est servi d`elle et de d`autres patientes pour mener des expériences. Cette affaire était assez proche de celle de la semaine dernière je trouve, avec l`homme qui, dès qu`il était en colère, tuait les gens autour de lui. L`enquête a été un peu moins intéressante par contre. Assez facile en réalité. Heureusment que Nina Sharp était là quoi ! Dernieère chose importante : les scènes entre Peter et Olivia étaient excellentes. La dernière notamment. Pour la première fois, on nous laisse clairement entrevoir une possible romance entre eux. On sait très bien que ça va finir par arriver de toute façon mais j`espère que ça prendra du temps. Sinon, Lance Reddick -Agent Broyles- est toujours aussi effrayant. 

vlcsnap_53813


// Bilan // Une enquête un peu plan-plan mais des informations importantes sur les personnages ont été lâchées. J`ai encore raté The Observer !!! 

Posté par LullabyBoy à 18:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Critiks Récap`[Du 20 au 26 Octobre 2oo8]

31166307

Cliquez sur les titres des séries pour les critiques complètes


30193971

31349806 [2x o2]


31166353

31508027 [1x o5]

31314582 [3x o4]

31463780 [5x o5]

31346727 [2x o4]

30997780 [4x o5]

31509958 [5x o4]

31311126 [2x o2]

31658421 [2x o3]

31677075 [2x o3]


31081914

31043394 [4x o8]

31107520 [2x o4]

31459548 [3x o5]

31352853[2x o4]


31108877

31003849 [3x o4]

Grey`s Anatomy [5x o4]

dnes_v2_grey_mini_ban

There`s No "I" In Team // 14 45o ooo tlsp.

31677192


vlcsnap_74080

   Voilà un épisode classique de Grey's Anatomy et je le qualifie ainsi avec beaucoup de bienveillance. Le précédent était d'ailleurs dans la même veine. On ne cherche pas à en mettre plein les yeux (pas de fuite façon Titanic), ni à nous faire pleurer toutes les larmes de nos corps. On s'amuse et on s'émeut. C'est ça l'efficacité selon GA. Pour la partie amusante de l'épisode, il y a ce jeu cruel que les résidents lancent. Le but est de trouver quels sont les plus mauvais internes et les refiler à George qui entre dans la cour des grands. C'est l'occasion pour Cristina d'être bien vilaine comme on aime. Et puis il y a Callie et Erica qui sautent enfin le pas et passent une nuit d'amour ... moitié réussie, moitié ratée, selon le point de vue duquel on se place. Erica a pris son pied, Callie pas du tout. Elle n'a pas su descendre sous la ceinture d'Erica pour déboutonner sa petite fleur. J'ai eu très très peur que leur histoire se termine ainsi mais heureusement, Callie trouve la méthôde imparable pour faire ce qu'elle ne sait pas faire. Demander conseil à un expert en la matière : Mark ! Pour une fois qu'il sert à quelque chose le bougre ! Le voilà donc parti à expliquer, démonstration à l'appui, comment réussir ses cunis. Après avoir bien étudié, Callie saute sur Erica pour lui montrer ce qu'elle a appris ! A-t-elle aimé ? Suspense. Rnedez-vous au prochain épisode pour le savoir ! Non, franchement. Cette love story est traitée un peu n'importe comment mais ça a le mérite d'être drôle et surtout sans dramatisation inutile.

   Le cas médical -car oui, il n'y en a qu'un- est une excellente trouvaille. Sous la coupe de Bailey, une grande opération de don de reins est organisée. Le but avoué est d'attirer les médias. Un petit coup de projecteur sur le Seattle Grace est toujours bon à prendre. Bien-sûr, les choses vont se compliquer légérement : une donneuse qui ne veut plus donner au dernier moment et qui risque de tout faire capoter, sans compter Meredith qui trouve le moyen de faire tomber un rein !!! Que c'était drôle de voir sa tête ! Puis c'était l'occasion de remettre en lumière Bailey qui se fait très discréte depuis le début de la saison. D'ailleurs, plus un mot sur sa vie personnelle. Il faut dire que son mari est devenu un grand méchant qui traque les frères de Prison Break. Il ne peut pas être partout !

    Pendant que Cristina songe à se taper un interne car ça commence à sérieusement la démanger là où vous savez (peut-être que Callie pourrait se dévouer maintenant qu'elle est experte ?), un nouveau couple se forme. Enfin "nouveau", façon de parler. Après s'être bien tourné autour depuis des lustres, Izzie et Alex s'embrassent. Il faut dire qu'Izzie a été très insistante. Je ne comprends pas cette fille. Elle sait qu'Alex est une enflure de première mais elle fait tout pour l'avoir quand même. Je suppose que cette fois, ce sera du sérieux. On a jamais vu Alex dans une relation sérieuse d'ailleurs. Eh non, ne me parlez pas de Rebecca ! Je l'ai effacée de ma mémoire. Ca vaut mieux. (Dire que la série de Elisabeth Reaser, The Ex-List, fait un flop monumental ... elle va avoir tout le loisir de revenir foutre la merde à la fin de la saison !). George confirme son statut de gros boulet. Il ne se rend décidemment plus compte de rien. Lexi est folle amoureuse de lui et il ne voit rien. Malgré sa petite crise, il est envisageable qu'il n'ait pas encore compris ! Sinon, l'entreprise d'extermination de Derek a bel et bien commencé. Le gendre idéal ne semble plus si idéal que ça depuis le début de la saison. Et là, il fait fort. Il snobe complêtement Meredith quant au travail de recherche qu'ils ont mené ensemble l'année dernière. "La Méthode Shepperd". Et Meredith là-dedans ? Autant, elle peut être chiante comme la lune, autant là, je trouvais son caca nerveux complêtement justifié. Pas cool du tout du tout le Derek. Elle est bien gentille de le pardonner grâce à un simple bouquet de fleur. 

vlcsnap_81837


// Bilan // Un épisode pleinement satisfaisant, tant sur le plan médical que sur le plan de la vie personnelle de nos chers médecins.

31583900

Posté par LullabyBoy à 02:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :