07 octobre 2008

How I Met Your Mother [4x o3]

dnes_v2_himym_mini_ban

I Heart NJ // 8 96o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_64640

   Au début de l`épisode, je trouvais Ted et sa bande un peu ridicule quant à leur haine pour le New Jersey. Puis j`ai remplacé New York par Paris et le New Jersey par la banlieue Parisienne et là, j`ai compris. Le petit speech de Marshall m`a beaucoup fait rire (ça change de celui de l`épisode précédent qui était d`un lourd ...) et la dispute entre Ted et Stella était intéressante. Tout à coup, ça m`a foudroyé : Ted n`ira jamais vivre dans le New Jersey. Pas par refus catégorique d`y aller mais parce que Stella et lui ne vont pas rester ensemble encore très longtemps. Je le sens. Ce n`est pas la mother. C`est énervant, c`est dommage, c`est tout ce que vous voulez mais ça me paraît très clair. Alors il y aura peut-être effectivement un mariage mais il risque de ne pas durer bien longtemps. Vous verrez, je prends les paris !

   Que Robin soit enfin un peu plus mise en lumière m`a ravi. Je l`adore, elle m`a à nouveau fait beaucoup rire. Le petit cliff`quant à un possible départ au Japon est too much. On sait très bien qu`elle ne partira pas. Ou alors pas bien longtemps. Je me demande d`ailleurs comment une chaîne avec un si petit budget peut avoir des correspondants au Japon. Mais enfin ... Dommage que Barney ne soit pas très drôle, à la manière de l`épisode précédent. Je ne sais pas ce qui se passe mais il devient supra lourd. Pourtant, Neil Patrick Harris se donne à fond, comme d`habitude, mais la sauce ne prend pas ...


// Bilan // Not Bad mais peut mieux faire.

dnesv2finarticleminibanpk8

Posté par LullabyBoy à 23:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


Ciné Mix [Septembre 2oo8]

dnes_v2_cinebox_mini_ban

Coup de Coeur


ENTRE LES MURS 30193971

18957750François est un jeune professeur de français dans un collège réputé difficile. // Mon synopsis est court mais il est suffisant. C'est le point de départ du film. Le reste est à découvrir dans les salles ! Récompensé par la Palme d'Or au dernier Festival de Cannes, ce film -et j'insiste bien sur le fait qu'il s'agit d'un film- prend les airs d'un documentaire. Sur un ton très réaliste, très juste, on découvre -ou redécouvre- le fonctionnement d'une classe, avec ses clash inéluctables, ses joutes verbales parfois musclées, ses rigolos et ses élèves plus studieux, ses rires aussi. Jamais le film ne tombe dans le cliché et les réflexions des adolescents sont souvent très drôles. Ce prof, François, est extrêmement intéressant car il ne s'agit pas d'un prof idéalisé mais d'un vrai prof, avec ses failles et ses faiblesses, un prof qui fait des erreurs, qui dépassent certaines limites, qui se retrouve parfois dans une impasse mais qui continue de croire en son métier. Tous les acteurs de ce film sont des amateurs et ils sont pourtant plus justes que n'importe quels vrais acteurs. Ce film fait réfléchir, il relance aussi un débat trop souvent éludé sur l'éducation nationale dont la copie en France est à revoir ! Il y a un passage qui m'a beaucoup marqué et ému dans les dernières minutes du film. Celui où une élève vient voir François en lui disant que contrairement aux autres élèves, elle n'a rien appris pendant l'année, elle n'a rien compris. C'est terrible. Je conseille à tout le monde d'aller voir ce film ... Je le dis souvent quand j'ai un coup de coeur pour un film mais là, vraiment, il FAUT le voir.

Les Autres Films


PARLEZ-MOI DE LA PLUIE 29820749

18993513Agathe Villanova n'aime pas beaucoup le village et la maison de son enfance. Pourtant, elle y retourne pour une dizaine de jours, le temps d'aider sa soeur Florence à ranger les affaires de leur mère décédée un an plus tôt. Elles sont aidées par Mimouna, la femme de ménage attachante que la famille Villanova a ramené d'Algérie après l'Indépendance. Le fils de Mimouna, Karim, entreprend de tourner un documentaire sur Agathe, qui s'est frâichement lancée dans la politique, pour une collection intitulée "Ces femmes qui ont réussi". Il est "aidé" dans sa tâche par un réalisateur bras-cassé un peu ronchon. // Le duo Jaoui/Bacri signe à nouveau un film très réussi mais néanmois pas leur meilleur. Pour moi, ce film est une sorte d'anti-Bienvenue Chez les Ch'ti. On ne se présente pas comme une comédie qui cherche à faire rire à tous prix et pourtant, on est bien plus drôle au final que n'importe quel film qui cherche à faire rire à tous prix. C'est l'occasion de découvrir un Jamel sous un autre angle. Dans ce film, il n'a pas le rôle du comique de service, c'est peut-être même un des personnages les moins drôles. Il est très attendrissant. Parlez-moi de la pluie brille par sa simplicité et son élégance. Jaoui et Bacri font du Jaoui et du Bacri, oui. Et alors ? C'est comme ça qu'on les aime ...

MAMMA MIA 29820760

18966484Sur une charmante île grecque où sa mère tient un hôtel, Sophie est sur le point de se marier avec son petit-ami Sky. Elle souhaiterait inviter son père à la cérémonie mais elle ne l'a jamais connu. En fouillant dans un vieux journal intime de sa mère, elle va trouver les noms de trois hommes qui pourraient potentiellement être son père. Elle va les inviter tous les trois afin d'avoir la réponse ... // Adapté de la comédie musicale à succès de Broadway qui reprend tous les plus grands tubes du groupe Suédois ABBA, ce film brille par son énergie mais sûrement pas par son scénario, extrêmement léger ! Il n'empêche que l'on passe un excellent moment très divertissant devant ces scènes chorégraphiées. Les chansons d'ABBA sont intemporelles. Mention spéciale à Dancing Queen et The Winner Takes It All. Ce qui ressort du film, c'est la prestation de Meryl Streep. Elle est absolument formidable dans un registre qu'on ne lui connaissait pas. Le seul véritable souci du film, c'est qu'il est indigeste. Toutes les chansons qui s'enchaînent finissent pas devenir lassantes, voire irritantes.   

Posté par LullabyBoy à 15:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Desperate Housewives [5x o2]

dnes_v2_dh_bree_mini_ban

We`re So Happy You`re So Happy // 15 5oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars2


vlcsnap_45075

   Après avoir laissé le bénéfice du doute au season premiere, je peux le dire sans crainte : ce fameux bond de 5 ans dans le temps dont on a tant parlé ne servait à rien ou presque. Hormis les enfants qui ont grandi et les maris qui ont pris des cheveux blancs, tout est toujours pareil à Wisteria Lane. Les wives n`ont pas changé. Ou plutôt si, elles ont changé mais pendant les 5 ans que nous n`avons pas vu. Désormais, elles commencent à reprendre leurs bonnes vieilles habitudes. J`ai tout naturellement envie de commencer par Bree pour qui c`est le plus flagrant. Malgré la notoriété, elle est toujours cette bonne à tout faire qui excelle en cuisine et qui n`a pas d`autres choix que de contenter son mari. Pendant 5 ans, Orson a tout fait pour elle. Il est même allé jusqu`à se dénoncer à la police, comme elle le lui avait demandé, et il a passé plusieurs années en prison. Maintenant qu`il est de retour, Bree le néglige, elle va jusqu`à nier son existence sur les ondes d`une radio nationale afin de mener à bien la promotion de son livre. Elle lui fait des promesses qu`elle ne tient pas. Alors Orson commence à devenir méchant. Le temps d`une scène glaçiale, il nous rappelle le Orson des débuts. Même si j`ai toujours trouvé ce changement de personnalité très abrupte, je préfère nettement le Orson drôle et complice avec Bree que le Orson froid et distant qu`il est redevenu. Pour Bree et Orson, c`est donc un retour à la case départ, en quelques sortes.

   Susan court toujours les hommes. Elle doit maintenant jongler entre les trois (les quatre ?) hommes de sa vie. Il y a bien sûr son petit Maynard qu`elle essaye de protéger un maximum de sa frivolité et puis son nouveau petit-ami, Jackson. On a pu le découvrir un peu mieux dans cet épisode. Le constat semble très clair : Gale Harold est simplement là pour remplir le quota de beaux gosses de la série. Enfin un beau gosse très old school puisque l`on n`aurait pas idée de porter une telle coupe encore en 2oo8 (ou en 2o13, on ne sait plus très bien où on en est avec tout ça !). Son personnage est sans saveur pour le moment. Ni drôle, ni méchant, ni même agaçant. Il n`est rien, à part peut-être un torse (qu`on a pourtant connu plus développé quand il traînait du coté du Babylon ...) Même l`autre homme de la vie de Susan, Mike, le trouve sympa après une première rencontre un peu spéciale. Où est l`intérêt d`un tel personnage ? Espérons qu`il montre d`autres pans moins reluisants de sa personnalité. Sinon, va finir par regretter Iiiiiiiiiiian. Et ça, c`est pas bon du tout ! On notera le passage éclair de Karl sans grand intérêt puisqu`on l`a déjà connu en bien meilleure forme verbale. Susan est la seule housewives qui a changé, elle est devenue plus mature mais on sent bien qu`au fond, elle est prête à replonger dans la miévrerie à tout instant. J`en stresse pour elle.

      Lynette est sans aucun doute celle qui a le moins changé mais, au moins, on n`essaye pas de nous faire croire que si. Le couple qu`elle forme avec Tom est toujours craquant et toujours aussi exemplaire. Ca force le respect. Elle a toujours des problèmes avec ses enfants, ça on l`aura bien compris. On devrait y avoir droit pendant un bon bout de temps, comme je le craignais. Dans cet épisode, c`était plutôt drôle et mignon (même si la conclusion sirupeuse était un peu ridicule vu la pauvreté du crime). C`est marrant, il y a environ 8 ans, Lynette savait ce que c`était que MSN & co. Elle s`était même amusée à remplacer son boss dans un épisode de la saison 2 quand il ne savait pas trouver les mots pour faire craquer sa femme (ou quelque chose comme ça). Eh bien 8 ans après, elle ne sait pas ce que c`est que MSN & Co. Elle est obligée de demander à Parker comment ça marche. (Vous remarquerez qu`en comparaison de ses frères, le pauvre petit n`a pas beaucoup grandi). Bref, la suite était très amusante et c`est le principal.

   Si physiquement, Gabrielle est celle qui a le plus changé, intérieurement, elle est toujours la même. Et en même temps, je ne vois pas comment le contraire aurait pu être crédible ! Elle en a marre de sa vie de concitta et veut retrouver les paillettes des soirées mondaines de Fairview. Mais comme on ne mélange pas les torchons et les serviettes, Bree va rapidement lui faire comprendre qu`elle n`est pas la bienvenue à la soirée organisée par le Country-ClubAndrea Bocelli Carlos travaille en tant que masseur. Pour l`occasion, on a rangé leurs grosses gamines au placard. C`est peut-être pour ça que cette storyline n`était pas drôle. Puis la petite morale à la fin du type "L`argent ne fait pas le bonheur", c`est ridicule et inutile puisque l`on sait très bien que tôt ou tard, Gaby va vouloir retrouver son apparence et son train de vie d`antant. C`était déjà comme ça la saison dernière. A chaque fin d`épisode, Gaby prenait une bonne petite leçon et l`épisode d`après, elle avait déjà tout oublié.

   Le mari d`Edie est bel et bien effrayant. Il a osé kidnappé le chat de Mrs McCluskey (enfin d`Ida à la base) ! Rendez-vous compte !!! Cet homme est dangereux et il est prêt à tout pour se venger. De qui ? Ah ça, on ne le sait toujours pas. Pas même un petit indice. A moins que ce soit justement de Mrs Cluskey mais j`en doute. En tous cas, notre Jessica Fletcher en herbe est bien décidée à mener sa petite enquête. Il se pourrait même qu`elle soit aidée dans sa tâche par Katherine ! Cela permettrait à cette dernière de revenir dans le feu de l`action parce que pour le moment, elle est l`ombre de son ombre. Et si le couple gay se joint à eux, alors tous les personnages seront à peu près correctement utilisés ! Ah non, j`oubliais Andrew qui va vraisemblablement devoir se contenter, encore cette saison, de brèves répliques (très acerbes, certes).

vlcsnap_44509


// Bilan // Habituellement, Desperate Housewives réussit bien ses débuts de saison avant de flancher après une dizaine d`épisodes. Après deux épisodes, il ne reste plus qu`à espérer que le contraire se produise cette fois ci. Parce qu`une saison entière avec que des épisodes de cette trempe, non merci ! En tous cas, le bond de 5 ans aura été bien inutile puisque que les wives redeviennent peu à peu ce qu`elles ont toujours été. Au fond, c`est mieux comme ça, c`est plus crédible. Mais on en revient donc toujours au même problême : on en a fait le tour depuis des lustres de ces personnages !!! 

dnesv2finarticleminibanpk8

Posté par LullabyBoy à 01:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :