onebangk9blue

Adri est un peu la touche de fraîcheur et de naïveté du forum Des News En Séries. Attachant et souvent drôle, il a choisi de nous faire partager sa passion pour les filles Gilmore ...

527136731_small

dnesblog4starsjj0B

Gilmore Girls, cette douce série, me tient à cœur. C’est comme un bonbon qui a chaque nouvel épisode à un goût différent. Les deux personnages principaux, Lorelai et Rory Gilmore sont respectivement mère et fille, n’ayant que 16 ans de différence. Durant sept ans, on suit la vie de deux filles hors du commun dans la petite ville de Stars Hollow.

Cette série créée par Amy Sherman-palladino est la série pour "Ados" la plus intelligente depuis la fin de Dawson, d’après moi. Chaque dialogue est rempli de référence à la culture aussi bien littéraire que cinématographique. Grâce à elle, j’ai pu combler bien des lacunes niveau lecture car c’est une vraie mine d’or. Ne croyez pas que cette série se prend pour ce qu’elle n’est pas, non, c’est une série qui glisse des références toujours avec subtilité. C’est ainsi que l'on entend parler de Godot au cours d’une dîner de famille avec les grands parents, ou même que j’apprends qui est Paul Anka grâce à leur chien. Cette série est loin d’être abrutissante, on en sort grandit. Comme quoi il ne suffit pas de citer du Shakespeare à la fin pour donner un côté intello comme peut le faire Lucas Scott. Mais au-delà de cette culture qui me tient à cœur, les dialogues sont un vrai régale. Je me surprends à glousser quand j’entends Lorelai monologuer sur n’importe quoi ou encore quand Emily Gilmore ou Paris Green lancent des piques à tous bouts de champ. La plus part des citations sont cultes !

gilmore_girls_image_diaporama_portraitGilmore Girls se passe dans le petit village de Stars Hollow. La bas, tout le monde se connaît, aucun secret ne peut être gardé bien longtemps et un rien devient spectaculaire. C’est donc dans cette ville que Lorelai habite avec sa fille Rory (dont son prénom est aussi Lorelai, mais surnommée Rory). Lorelai est une fille de bonne famille, alors imaginez la réaction de parents quand ils apprennent que leur fille de 16 ans est enceinte ! Christopher, le père de Rory, est encore trop immature pour aider en quoique ce soit (et le restera toujours… trop immature). Donc, Lorelai fuit de chez elle, et ne suit pas le schéma tout tracé que ses parents lui prédestinaient. Elle se réfugie dans une auberge : L’Auberge de L’indépendance. C’est près de 16 ans plus tard que l’on retrouve les deux Gilmore, maintenant Lorelai est presque le chef de l’auberge et Rory est prête à rentrer au Lycée. Rory est très douée, elle lit de tout, elle réussit à convaincre sa mère à aller à Chilton, une école privée et renommée. Malheureusement, l’école est chère. Lorelai doit alors reparler à ses parents pour qu’ils l’aident à payer l’inscription. Emily l’aiderait volontiers à condition qu'elles viennent souper tous les vendredi soirs chez les grands parents. L’accord est conclut et cela donnera les meilleures scènes de la série !

Cette série est surtout basée sur la relation entre Lorelai et Rory, mère et fille, mais surtout les meilleures amies du monde. Elles sont complémentaires. Entre Lorelai un peu trop vivante et extravertie, rêvant d’amour et de sa propre auberge et à ses cotés, Rory, studieuse, terre à terre et introvertie, rêvant de Harvard. Cependant, il y a bien d’autres personnages hauts-en-couleurs, comme Luke qui tient le café-restaurant où les filles passent le plus clair de leur temps vu qu’elles vouent un culte à la caféine. Luke est un peu austère, acariâtre, bref un personnage que l’on aime de suite avec ses manies d’interdire le GSM dans son restaurant, ou encore grâce à ses relations avec sa sœur ou son neveu. Mais c’est surtout sa relation avec Lorelai qui ressort le plus. Il a toujours été là pour elle et malgré ses airs d'ours mal léché, c’est un homme de cœur.

topIl y encore Emily Gilmore, mère de Lorelai. Elle se sent humiliée quand elle apprend que sa fille est tombée enceinte. Elle ne comprendra jamais sa fille et Lorelai ne l’a comprendra jamais non plus. Elles entretiennent une relation conflictuelle. Rares sont les conversations où il n’y a pas des piques envers Lorelai par rapport à ses choix ou même ses amours. Cette femme a des principes et espère bien qu’en payant les études de Rory, elle pourra avoir une seconde chance. Pour moi, c’est l’un des meilleurs personnages de la série. Elle est touchante, elle est drôle avec sa méchanceté à peine déguisée envers les personnages qu’elle n’aime pas. Mais elle peut aussi se révéler la pire des sal*pes envers sa fille, en ayant pour excuse que c’est pour son bien. Même si elle se sent humiliée par la grossesse de Lorelai, elle regrettera plus tard de n’avoir pas été présente durant ces 16 ans.

0000002457_20060919155401Dans la vie de Rory, il y a Paris Geller. J’ai envie de dire que c’est mon personnage favori. Or, je crois que je peux le dire pour tous les personnages. Paris est une camarade de Rory, ne l’aimant pas du tout quand elle arrive à Chilton. Mais après cette rivalité naîtra une belle amitié avec des hauts et des bas. Elles feront l’université ensemble, mais une chose est sûre, c’est que Paris n’est pas toute blanche. Elle est un peu caractérielle, assez agressive sur les bords, et cherchant la victoire dans n’importe quel domaine, elle ira presque à se transformer en dictatrice dans le journal de l’université. Paris est une fille que l’on aime, elle est tellement bizarre qu’on s’attache automatiquement à elle. Elle n’a pas eu une vie facile. Sa vraie mère doit être la bonne car elle était bien plus souvent là que sa mère biologique. Puis ses bizarreries sont tellement drôles qu’on lui excusera tout. Elle sera toujours là pour Rory.

lane_lDans les amis de Rory, il y a aussi Lane Kim. Elles se connaissent depuis toujours, elles ont été dans la même école jusque Chilton. Lane adore la musique, elle m’a d’ailleurs fait découvrir des groupes magnifiques (comme quoi la série touche à tout). Mais pour sa mère, la musique c’est le mal. Elle est tres croyante et ne veut pas que sa fille se fourvoie à cause du diable qui se cacherait dans les CDs ou même dans Rory. Lane est donc obligée de cacher toute sa vraie vie à sa mère. La musique est tellement primordiale qu’elle créera un groupe de rock qui donne la possibilité de voir Seth Cohen dans la série, avant que The OC n'existe. Bien plus tard, Lane formera une famille avec Zach, un des membres du groupe. Ils auront un enfant même s’ils n’auront couché qu’une seule fois ensemble. Lane est un peu hystérique sur les bords, elle essaye toujours de vivre en dehors de l’emprise de Mme Kim.

milo20ventimigaLa ville de Stars Hollows est remplie de personnages tous plus différents les uns que les autres. On a Kirk, l’idiot du village, il fait tout et n’importe quoi. Il peut être marrant au début mais de par ses conneries, il devient vite énervant. Taylor, le maire de la ville, lui c’est le contraire. Un vrai tyran pour la ville, il devient drôle, tout en restant tyran. Il y aussi Sookie, la meilleure amie de Lorelai, avec qui elle va fonder sa propre auberge : L’auberge de la libellule. Elle est drôle, comme la plupart des personnages. En fait, on se rend vite compte qu’il n’y a pas de méchants dans cette série. Personne ne cherche la mort de quelqu’un, chacun essaye de vivre sa vie en s’occupant de celle de autres. Cette série est une bouffée d’oxygène, car on se rend compte que le vie peut être belle et qu’il n’y a pas nécessairement de vol de bébé ou de meurtre de son propre frère. Puis la série est encore plus réaliste pour les relations amoureuses de Rory. Je me souviens de ma réflexion quand elle va avoir 18 ans et qu'elle est toujours vierge. Je me suis dis que c’était osé et que ça changeait d’une Brooke ou autres. Puis Rory réussit tout une année sans amour, durant la saison 4. je crois, elle n’a personne, et ça passe comme une lettre à la poste vu qu’elle ne recherche pas ça du tout. On comprend grâce à elle qu'à l’université américaine on doit aussi étudier. On a tendance à croire que l’on passe facilement. Heureusement ou malheureusement, elle a eu des copains, heureusement pour ça, mais malheureusement ce fut Dean. Son premier copain et plus tard son premier amant fut un gros boulet. A côté de Jess, il ne faisait pas le poids. Puis quelque chose apparaissait entre Jess et Rory, alors que entre Dean et Rory, rien, c’était le néant. Si, une envie incroyable de foutre des claques. Puis après Dean, Jess, Dean, Jess, Dean, il y eu Logan. Une bonne idée au départ pour enfin se débarrasser de Dean mais il y eu la saison 6 ....

Cette saison 6, je pense qu’on peut l’appeler la saison des boulets. Il y eu des très bonnes idées comme celle de la dispute entre Rory et Lorelai, que Rory partent chez ses grands parents. Ce fut bien mené. Tout le monde devient boulet sauf quelques uns. Rory devient une pâle copie de sa grand-mère, Logan couche avec tout le monde, imbu de lui-même, mais Rory excuse, c’est Logan et elle est amoureuse. C’est les hormones qui parlent faut l’excuser ! Il y a Luke et son Jump The Shark qui m’a fait arrêter la série durant un bon gros mois. Sa boulet-attitude alors qu’il cache son secret à Lorelai avec qui il sort ... La question est de savoir pourquoi après 5 saisons magnifiques, on nous sert ça. On perd la magie de Stars Hollows. Christopher revient pour le meilleur et surtout pour le pire. On a plus la base de la série qui est la relation mère-fille. On pleure sur les débris de la série. Même la créatrice quitte le bateau. Pourtant, les actrices n’ont jamais été aussi douées, mais l’histoire ne suit pas. Puis enfin, après une longue fin de saison, on entr’aperçoit la lumière au bout du tunnel. Daniel Palladino reprend la direction et redresse le navire. Il le sauve et parvient à recoller les morceaux. Mais malheureusement la fin de saison arrive et la fin de série aussi. Il est presque tant de dire au revoir à sa sœur Rory et sa mère Lorelai, oui, durant quelques années, ce fut une famille avec qui on a ri ou pleuré. Daniel arrivera à bon port en redonnant l’esprit originel de la série. Gilmore Girls est un bonbon sucré et c’est avec « Bon Voyage » qu’on referme la boîte à confiserie.

ggirlscoup

On est heureux d’avoir connu cette série, car on en sort grandit, on est triste de les quitter. Malgré une saison moins bonne, le reste est mené de façon exemplaire par Amy, joué magistralement par Lauren Graham qui aurait dû avoir un prix pour son rôle de Lorelai. Parfois, j’ai envie de re-regarder la série, de revoir tous ces personnages familiers ... Pour ceux qui ne connaissent pas encore la série, commencez, vous ne serez pas déçus, mais allez doucement, ça part vite ces choses là.