26 juin 2008

Pretty/Handsome [Pilot Pre-Air]

vlcsnap_251600

24457128

Bob est un homme à qui tout réussit en apparence : marié, deux enfants, gynécologue réputé qui vit dans une banlieue chic, il fait craquer ses patientes car il est pretty handsome. Mais il possède une faille. Une faille qui le ronge jour après jour. Une faille qui l'empêche de faire encore l'amour à sa femme après tant d'années de mariage. Le trouble de Bob, c'est qu'il n'est pas né dans le bon corps. Il se sent femme, dans la peau d'un homme. Il se déguisait en fille quand il était petit garçon. Il foullait dans la garde-robe de sa mère et se prenait à rêver d'être un(e) autre. Aujourd'hui, il aime à porter de temps en temps des culottes de femmes, une maigre compensation face à ce mal-être de plus en plus pesant. Le jour où il va se retrouver face à un patient qui a subi les même troubles que lui mais qui est passé à l'acte en devenant un homme alors qu'il était une femme, Bob va comprendre que sa vie n'est pas la sienne et qu'il va lui falloir la trouver coûte que coûte s'il veut vivre encore.

Ryan Murphy, à qui l'on doit déjà la méconnue Popular et la classique Nip/Tuck, signe ici probablement sa plus belle série. Oh, avant de parler de série, il faudrait déjà que la chaîne FX se prononce sur le sort de cet excellent pilot. Pour le moment, seuls 3 scripts supplémentaires ont été commandés. L'apparition de ce pre-air sur la toile n'est sûrement pas une coïncidence : FX essaye peut-être de connaître l'avis des internautes sur le pilot avant de commander une saison entière. Vu les réactions que j'ai pu lire ci ou là, c'est très bien parti ... Pretty/Hansome aurait dû s'appeler à la base 4oz. Ceci correspond au poids moyen d'un pénis. Finalement, ce nouveau titre n'est pas pour me déplaire. Il est ambigü et ambivalent, tout comme le personnage de Bob. Joseph Fiennes est extrêmement convaincant dans ce rôle de travesti/Transsexuel en devenir. Quand il est déguisé en infirmière, à l'occasion d'une soirée déguisée d'Halloween, il est belle. Il est magnifique. Comme quoi un bel homme fera forcément une belle femme. Et inversement. La beauté n'a pas de sexe. En l'espace de ce pilot d'1 heure, on est déjà très attaché à Bob, ainsi qu'à tous les autres personnages. Le brio de ce premier épisode, c'est qu'il présente tous les personnages de manière très fluide, naturelle, et chacun a son histoire propre. Il n'y a pas seulement Bob et sa famille qui doit gérer sa crise d'identité mais il y a Bob, sa famille, ses patients et ses amis, qui ont tous quelque chose à raconter. Sa femme se sent délaissée par lui et est sur le point de le tromper avec un ami de son fils; son fils, justement, a mis enceinte sa petite-amie et ensemble, ils ont décidé de ne pas parler de sa grossesse, d'accoucher l'enfant seuls et puis l'abandonner; l'autre fils qui a 1o ans et qui est une sorte de petit génie commence à ressentir ses premiers émois; le père de Bob, gynécologue lui aussi, saute sa secrétaire car il n'aime plus sa femme. VOilà pour les personnages principaux. Chacune des histoires est traitée avec sérieux et simplicité. Sauf peut-être celle du père de Bob, un peu artificielle pour le moment et pas très originale surtout. Carrie-Ann Moss, dans le rôle de la femme de Bob, est extraordinaire.

Il se dégage de ce pilot une grande mélancolie, les magnifiques musiques au piano y sont sûrement pour quelque chose, et il y a cette sobriété que l'on ne connaissait pas à Ryan Murphy. Espérons qu'il la garde pour les prochains épisodes, si prochains épisodes il y a. On connaît son goût pour le trash et l'exagération. Le sujet de Pretty/Handsome mérite d'être traité avec sérieux et sobriété. On parle de transexualité avant tout mais il est aussi question de la société Républicaine ridicule. J'espère que chaque saison contiendra un nombre d'épisode restreint. Une dizaine par saison serait amplement suffisant, afin de n'avoir rien à ajouter de superficiel histoire d'occuper un peu de temps d'antenne. Cet épisode ayant été tourné il y a un bon moment maintenant, un certain nombre d'acteurs sont partis vers d'autres projets et ne pourront donc pas figurer au casting final de la série. Adieu donc Robert Wagner, Mike O'Malley et quelques autres. Cette série a toutes le chances de devenir une belle réussite, j'attends avec impatience la suite. Et en attendant, je vais écouter en boucle la chanson qui clôture l'épisode : Bohemian Rhapsody de Queen.

EDIT: Après relecture de cet article, je ne suis pas content de moi. J'ai l'impression de ne pas avoir suffisamment bien rentranscris l'excellence de ce pilot ... Alors je vous le dis : Pretty/Handsome est pretty awesome !

Posté par LullabyBoy à 17:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]