08 juin 2008

[Bilan 2oo7-2oo8] Les Déceptions

Après les meilleures nouveautés de la saison, voyons voir quelles séries m'ont déçu cette année ... A vous de me dire si vous êtes d'accord ou non en commentaires !

prison_break_ver4_poster1. Prison Break dnesblog2starslc1B

Peut-on vraiment parler de déception compte-tenu du fait que l'on se doutait, avant même qu'elle ne commence, que cette saison 3 serait la saison de trop ? En tous cas, de toutes les séries que j'ai suivi cette année, c'est celle devant laquelle je me suis le plus ennuyé ! La première saison était excellente. Bien sûr, les ficelles étaient déjà grosses mais grâce à cet atmosphère carcéral si bien rendu et ce suspense à la 24, on pouvait les pardonner. La saison 2 m'avait déjà déçu, trop de cliffhangers artificiels et de facilités scénaristisques, sans parler des expressions monolithiques des deux acteurs principaux. Mais il y avait encore du bon, on restait pris par l'action et les divers retournements de situation entretenaient l'intérêt. La saison 3 aurait pû être bonne, d'ailleurs les premiers épisodes étaient pas mal. La prison de Sona était un décor intéressant, qui pouvait apporter plein de bonnes choses. Mais très vite, on a assisté à un remake de la saison 1 en mille fois moins bien fichu. Ce qui se passait à l'extérieur de la prison pour Lincoln était sans grand intérêt. Beaucoup de scènes inutiles. Si on ajoute à ça des acteurs de moins en moins convaincants, certains personnages devenus de véritables boulets, des retournements de situation attendus et un suspense moins bien entretenu, on se retrouve avec une série sans saveur qui verse régulièrement dans le ridicule. Il n'y a plus rien pour cacher les facilités scénaristiques maintenant. On ne parlera pas du Jump The Shark avec la mort de Sara (même pas vraie !) qui a fait plonger les audiences dans les abîmes. La saison 4 part sur de très mauvaises bases et je crois que l'on peut dire que cette fois, PB vit ses derniers instants (sous respirateur artificiel). C'est triste de voir une série avec un si grand potentiel mourir ainsi.

poster2. Nip/Tuck dnesblog3starsmq2B

Ca fait bien longtemps que j'ai fait mon deuil de Nip/Tuck, le vrai, celui des deux premières saisons : audacieux, intelligent et provoc'. Il ne reste plus que la provoc' maintenant ! La saison 3 avec le découpeur, tant décriée, ne m'avait pas déplu. La saison 4, avec du recul, était pas si mal. Pas mal de bonnes idées (le trafic de reins, une certaine évolution chez le personnage de Christian ...) jusqu'au final très bon, sauf sur les dernières minutes. Elles remettaient tout à plat, gâchant tout ce qui avait été construit pendant la saison. Le départ à Los Angeles aurait pû être une excellente chose si on n'avait pas l'impression que la série se passait toujours à Miami. Bien sûr, on s'est un peu servi d'Hollywood dans les storylines mais le meilleur de la saison n'est vraiment pas venu de là. La saison 5 a été extrêmement inégale. De bons voire très bons épisodes, entrecoupés d'épisodes franchement mauvais, à commencer par celui qui était censé parioder la télé-réalité et qui n'avait ni queue ni tête. Certains personnages sont en fin de vie, Julia notamment. On ne sait strictement plus quoi raconter sur elle. On la fait devenir lesbienne et on a autant de mal à y croire que tous ceux qui l'entoure. Cela aura au moins servi à amener le personnage d'Eden, excellente dans son genre (celui de la petite pute perverse). Nip/Tuck est devenue un pure guilty-pleasure qui ne vit que de surrenchère dans la provocation. Je regretterais toujours l'intelligence des débuts ... A noter qu'en raison de la grève, la saison 5 a été interrompue en plein milieu de sa diffusion. Les tournages ont repris récemment pour une diffusion pas avant Janvier 2oo9 ! Peut-être que la fin de la saison permettra de relever la barre !

desperate_housewives_saison_413. Desperate Housewives dnesblog3starsmq2B

On en a déjà parlé sur le blog, je vais donc être bref : une bonne première moitié de saison, puis la tornade en point d'orgue. Après, du beaucoup moins bon. Finalement, c'est à peu près le même schéma que la saison 3 ! De bons épisodes avant Bang puis du franchement mauvais. Entre le personnage que je ne peux plus voir en peinture (Gaby pour ne pas la nommer) et ceux qui patinent (Bree en tête), pas évident de se sentir intéressé par ce qui arrive à Wisteria Lane. Heureusement, l'arrivée de Katherine a permis de bousculer un peu l'ordre établi. Dommage que son mystère fil-rouge perde en saveur au fil de la saison. Le bond de 5 ans prévu pour la saison 5 va être décisif : ça passe ou ça casse ...

howmotherpromo01lq34. How I Met Your Mother dnesblog3starsmq2B

Ne vous méprenez pas, j'adore toujours autant How I Met Your Mother ! Seulement, il faut bien avouer que cette saison 3 a été un peu laborieuse, en demi-teinte. Il y a eu d'excellents épisodes (Slapsgiving, Sandcastles in the sun ...) et une tripotée d'épisodes aussi vite vus qu'oubliés. On passera sous silence les apparitions d'Enrique Iglesias en début de saison, rarement vu quelqu'un jouer aussi mal. On peut parler par contre de Britney Spears qui s'en est très bien sortie ainsi que de Sarah Chalke, alias Stella, la peut-être future Mme Ted Mosby. Du coté des personnages historiques, Ted est toujours aussi drôle et les producteurs l'ont bien compris puisqu'il a été particulièrement mis en avant, voire même un peu trop, laissant peu de place aux autres pour briller. Ted s'en est bien sorti, encore heureux, c'est le héros principal ! Lily, Marshall et Robin ne peuvent malheureusement pas en dire autant. Non seulement on les a peu vu mais on leur doit aussi les moins bons épisodes. A coté de ça, j'ai encore bien ri devant la série cette saison et elle reste une des meilleures sictoms actuelle ! Espérons juste une saison 4 plus enthousiasmante encore.

A vous les studios !

Posté par LullabyBoy à 18:11 - - Commentaires [17] - Permalien [#]