retrobanci6

3259130241563

dnesblog3starsmq2B

On entend beaucoup parler actuellement de Skins, cette petite série anglaise pour ados que diffuse Canal + depuis peu. N'étant pas un grand fana des séries anglaises de manière générale (Torchwood, Life on Mars et consoeurs me laissent de marbre) je n'avais pas fait l'effort d''y jeter un oeil. Puis tout ce buzz m'a donné envie de me faire ma propre opinion. J'ai dévoré en 3 jours les 9 épisodes de la 1ère saison. La série mérite-t-elle vraiment tout ce buzz ?

Skins, c'est l'histoire d'un groupe d'ados qui vivent à Bristol, dans le Sud de l'Angleterre. Ils sont tous issus de la classe moyenne anglaise et mènent une vie dissolue, entre alcool, drogues et sexe. Certains diront que la série est extrêmement réaliste et que c'est ce qui fait son succès. Je ne suis pas complêtement d'accord avec cela. Je connais mal la jeunesse anglaise mais je sais qu'elle est globalement un peu plus décadente que la jeunesse française. L'alcoolisme chez les jeunes est particulièrement élevé là-bas par exemple. Mais quoi qu'il en soit, il me semble que la série a une grosse tendance à exagérer cette dépravitude. Je pense notamment à la première scène du second épisode où Cassie se réveille dans une maison totalement ravagée. Les murs sont tagués, le sol est jonché de corps nus, de spaghettis dégoulinantes, de bouteilles de bière, de flaques de vomi ... Et même si cette scène est magnifique, car particulièrement bien filmée et dotée d'une belle mais triste bande-son, on a beaucoup de mal à croire que ces jeunes ont réussi à mettre un tel bordel. Ca sonne faux. Et régulièrement, la série part dans des délires de ce type. Personnellement, ça me gâche un peu le plaisir. C'est à se demander si le but n'est pas de faire du trash, pour le plaisir et pour l'audience.

18835598_w434_h_q80

Mis à part ça, je dois dire que j'ai été plutôt conquis. Skins sort des sentiers battus et rebattus de la série pour ados habituelle. Les dialogues ne sont pas brillants de manière générale, on échappe pas aux "Fuck" à chaque phrase, mais pour le coup, c'est sûrement très réaliste ! Ces ados ne sont pas des gravures de mode, même si aucun n'est franchement laid, et ils sont tous une histoire à raconter. La petite originalité, c'est que chaque épisode est consacré à un des personnages. Du moins au début. On commence par Tony, la petite ordure qui fait craquer toutes les filles, puis Cassie, ma favorite, une anorexique en voie de guérison, elle a des mimiques très particulières, uniques, et une voix craquante ; Sid, le geek encore puceau qui fait bourdes sur bourdes et qui manque terriblement de chance (!); Michelle, la gravure de mode du lycée qui a son petit caractère; Chris, le clubber adepte de subtances illicites qui tombe amoureux de sa prof; Jal, l'intello de la bande, musicienne à ses heures perdues, la seule qui vit dans ce que l'on pourrait considérer comme le luxe; Maxxie, l'homo du groupe, artiste (danseur, dessinateur ...) et enfin Anwar, musulman pratiquant qui a du mal à gérer les obligations de sa religion. Il y aussi Effy, la soeur de Tony, que l'on voit très peu mais qui bénéficie malgré tout d'un épisode à elle, au détriment de Anwar et Maxxie qui doivent s'en partager un. Cependant, ils écopent du meilleur selon moi. Par forcément grâce à eux, même si leur storyline est intéressante (Du fait de sa religion, Anwar a du mal à accepter l'homosexualité de son ami Maxxie) mais plus par l'aspect exceptionnel de l'épisode puisqu'il a lieu pendant un voyage scolaire en Russie. C'est gentiment potache, ça se laisse regarder avec plaisir. Il y a d'autres épisodes un peu plus lourd, un peu plus dur. Le mélange prend bien. La réalisation est très soignée, très bien renforcée par la musique, il s'en dégage une certaine mélancolie.

Skins est une série atypique et attachante. On regrettera que la 1ère saison soit si courte (9 épisodes) et que certains personnages soient mis de coté, comme par exemple Maxxie qui a pourtant du potentiel. Les acteurs sont convaincants. Contrairement aux séries américaines, ce ne sont pas des adultes qui les interprétent mais de vrais ados et ça se ressent ! A découvrir.


Bande-annonce pour la sortie DVD UK :