20 mars 2008

Miss/Guided [Pilot]

Homecoming

Audience: 9 82o ooo.

dnesblog3starsmq2B

36868660

Après The Return of Jezebel James la semaine dernière, les chaînes américaines continuent de se débarasser des séries en lesquelles elles ne croient pas alors que la fin de la saison approche. Au tour d'ABC de lâcher dans la nature Miss/Guided, une sitcom bien sympathique, produite par Ashton Kutcher (7o's Show). Le pilot a été diffusé en post-Dancing with the stars, une case très enviée, et le résultat est un peu décevant, bien que correcte. Mais la sitcom sera ensuite diffusée chaque jeudi entre 20h et 21h avec deux épisodes back to back. Et comme du fait de la grève, il n'y en a que 7 ... Pourquoi ne pas l'avoir diffusée plus tôt, quand LOST était encore présente juste derrière ? Mystère. On peut donc imaginer que les audiences vont baisser ce jeudi, jusqu'à devenir catastrophique les jeudi suivants et s'arrêter dans l'indiffèrence totale ... Désolé, j'aurais aimé être plus optimiste mais parfois, il faut se rendre à l'évidence.

Mais alors que vaut la série ? C'est ce qu'on appelle un pretty decent show (Oui, aujourd'hui, j'en profite pour donner des cours d'anglais, c'est du deux en un ! Ne me remerciez pas!). En gros, c'est sympa mais pas transcendant. De quoi qu'ça cause-t-il donc ? De Becky, la trentaine, conseillère d'orientation (mais à l'américaine hein, qui sert vraiment à quelque chose) dans le lycée où elle a passé une partie de son adolescence, entre boutons puruleux et appareil dentaire. Autant le dire clairement, elle était moche et complêtement paumée. Geek, Freak, Nerd, c'est à votre convenance. Alors elle essaye de prendre sa revanche sur la vie mais force est de contaster qu'elle est toujours plus ou moins l'adolescente mal dans sa peau dont tout le monde se moquait. Elle craque sur un collègue, prof d'espagnol, mais il n'a d'yeux que pour la prof la plus canon du lycée, éternelle rivale de Becky puisqu'elle aussi était dans ce même lycée, 15 ans en arrière.

Une des petites originalités de la série, c'est que les personnages nous parlent face caméra régulièrement. Un truc assez casse-gueule en principe mais qui marche bien ici. Evidemment, il ne s'agit pas d'une sitcom avec rires pré-enregistrés et décors en carton-pâte, donc à la base je suis plutôt client. Les Américains beaucoup moins. Suffit de regarder quelles sont les sitcoms qui marchent le mieux actuellement ... Celles qui utilisent les bonnes vieilles méthodes usées jusqu'à la corde ! (Two & a half men, The Big Bang Theory, Rules of engagement ...) Judy Greer, que je ne connaissais pas, campe une Becky très attachante et très drôle. Elle n'en fait pas trop, c'est parfait. Brooke Burns pourrait par contre la jouer un peu plus femme fatale, histoire d'aller plus loin dans la caricature. Parce qu'effectivement, la série caricature les années lycées mais sans être trop vache. C'est un aspect que j'aimerais voir accentuer dans les prochains épisodes. A part ça, petite participation de Chris Parnell, le Dr Spaceman de 30 Rock, encore un peu trop sage à mon goût mais qui a du potentiel !

Miss/Guided ne révolutionne pas le genre de la sitcom mais apporte sa petite touche à elle bien sympathique. Judy Greer tient toutes ses promesses dans un rôle tout en demi-teinte, à la fois pathétique et attachant. Peut-être un futur duo avec Samantha Who? pour les grilles de la rentrée prochaine, si toutefois la série se maintient à des scores correctes, ce qui paraît peu probable.


Pour vous faire une petite idée, voici un sneak peek (extrait) de deux minutes du pilot:

Posté par LullabyBoy à 02:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]