12 février 2008

Brothers & Sisters [2x 11]

brosisbanox9The Missionary Imposition

Audience: 8 63o ooo.

dnesblog3starsmq2B


vlcsnap_175970

Dans mes délires métaphysiques tardifs, je me pose souvent des questions. Sur la vie, sur ma vie, sur celle de mes proches et je ne trouve jamais vraiment de réponses. Parce qu'il y n'y en a pas. Si j'aime autant Brothers & Sisters, je crois que c'est parce que les personnages, et par là-même les créateurs et les scénaristes, se posent les même questions que moi, il rencontre les même problèmes. On a beau tous être différents sur terre, on en revient toujours aux fondamentaux. La confiance en soi, la confiance en les autres, l'image du père, celle de la mère, l'amour, évidemment ... Cet épisode était justement centré sur la confiance. Doit-on faire confiance à quelqu'un que l'on connaît à peine ? Doit-on faire confiance aveuglément à la personne que l'on aime ? Si ce n'est pas le cas, quelle conclusion doit-on en tirer ? La série ne donne aucune réponse mais elle met en images et en paroles tous les maux de chacun d'entre nous et c'est ce qui la rend spéciale.

Après cette longue introduction, je crois qu'il est temps de rentrer dans le vif du sujet ! Et je vais commencer naturellement par ce qui m'a le plus parlé et qui a motivé mon 1er paragraphe: Kevin, Scotty et Jason. Le trio infernal. On a beau se mettre à la place de chacun, difficile de désigner qui est fautif. Peut-être parce qu'il n'y en a pas. C'est tout un concours de circonstances. Comme le remarque Kevin, l'excuse de Jason quand au fait de ne pas avoir appelé est plus que légère. Il avait perdu la foi ? Allons bon, quel rapport avec Kevin ? Est-ce une raison pour ne pas donner de nouvelles ? Scotty qui s'incruste à l'heure du thé, c'est tellement compréhensible !! Il s'inquiétait, il avait sûrement peur qu'ils retombent dans les bras l'un de l'autre. Et à mon avis, il ne serait pas venu, c'est ce qui se serait passé. Il a bien fait ! L'idée du dîner était un peu too much et évidemment, ça se finit dans les cris. Scotty a raison: Kevin n'est pas très clair dans sa tête et tant qu'il ne l'est pas, comment réagir ? Le dénouement est très mignon et pour une fois, Kevin fait le bon choix. Quand Scotty lui demande de couper les ponts avec Jason, il promet de le faire. J'admire Scotty d'avoir eu les couilles de le faire, c'était du quitte ou double et il n'a pas perdu. Ah, si j'avais eu ce courage, peut-être que bien des douleurs m'auraient été épargnées. Mais pour les refiler à un autre ? Peut-être pas la meilleure solution. Pardon d'insérer dans cette review des éléments personnels mais de temps en temps, ça fait du bien. Le séries peuvent parfois servir à exorciser ses démons, non ? Pour en finir avec cette storyline, je dirais simplement que je ne suis pas naïf. Jason n'est probablement pas totalement écarté du tableau. Par un moyen ou un autre, il reviendra.

C'est un peu dommage que le reste de l'épisode soit un peu moins prenant. L'affaire Lena prend fin, pour de bon. C'était pas trop tôt ! On en a rajouté une couche, on est passé à rien du tout de la catastrophe et finalement non, Lena et Tommy n'ont pas remis le couvert ! Alors que je détestais Lena depuis le début, j'avoue qu'elle a été émouvante ici. Elle s'est comportée comme une garce, surtout vis à vis de Justin, qu'elle n'a jamais vraiment aimé. Mais on arriverait presque à la pardonner. C'est la façon dont c'est amené peut-être. Les mots d'Holly aussi. Quant à Julia, elle gére tout ça comme elle peut. Elle fait beaucoup d'effort mais Tommy a toujours la tête ailleurs. Ils décident d'aller voir un psy de couple. Bonne idée. Encore une fois, le thème de la confiance était abordé sous un angle intéressant.

Et puis il y a Sarah. Je n'aime toujours pas ce Graham. Elle n'arrive pas à lui faire confiance, elle aura de toute façon du mal à faire confiance à un homme à nouveau vu ce qui lui est arrivé ces derniers temps, mais si elle pouvait éviter de se mettre à l'épreuve avec lui, ce serait bien. Je ne le sens pas. Déjà là, à peine ses plans avec Sarah tombent à l'eau qu'il va voir ailleurs si l'herbe (ou le gazon) est plus vert(e). La rendez-vous avec les Chinois, par contre, lui a permis de comprendre qu'elle pouvait lui faire confiance niveau boulot. C'est déjà ça !

Enfin, Nora continue de partager de délicieux instants classieux et calmes avec Isaac. Pour l'instant, tout se passe pour le mieux. Il est attentionné, elle est raide dingue de lui. Je n'arrive pas encore à savoir ce qui va bien pouvoir clocher ? Peut-être leurs opinions politiques, peut-être son travail qui lui prend trop de temps. Ou autre chose. En tous cas, il a raison. Nora s'occupe trop de ses enfants et pas assez d'elle ! C'est une constante depuis la série, rien de nouveau sous le soleil. Storyline un peu molle et sans grand intérêt donc. Les apparitions de Kitty en début et fin d'épisode étaient savoureuses.

vlcsnap_164717


// Bilan // Un épisode assez classique pour la série, surtout centré sur les relations amoureuses autour du thème de la confiance. C'était bien foutu malgré quelques faiblesses. J'attends quand même mieux de la série.

Posté par LullabyBoy à 00:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]