dnesblog1starly3B

425_welcome_captain_013108

Eh beh, ça faisait longtemps qu'une sitcom n'avait pas été aussi peu drôle. Je n'ai pas souri, ni ri une seule fois ! Je vous assure. J'ai subi l'épisode. Vraiment. Je craignais une série à la American Pie, avec un humour un peu lourd. Ben je n'ai pas eu ce problème puisqu'il n'y a pas d'humour là dedans. Je ne sais pas, je ne comprends pas. Pourtant le cadre était plutôt sympathique: une résidence très luxueuse au coeur d'Hollywood, avec beaucoup de réfèrences ciné et télé. Mais tout ça est gâché par une galerie de personnages insipides. Je n'ai jamais tellement aimé Chris Klein mais là, c'est le pompon avec ce rôle de friqué branleur. Le héros, dont je ne me souviens même pas le nom, a le charisme d'une huître. C'est un peu voulu, c'est un geek. C'est à la mode alors on enfonce le clou. Mais à la limite, je préfère The Big Bang Theory qui, sans être hilarante, réserve quelques bons moments. Le réceptionniste a quelques répliques à peu près rigolotes, seul bon point avec Raquel Welch, que l'on prend plaisir à revoir dans un rôle qui lui sied à merveille: une mémé ultra-liftée qui refuse de vieillir en se tapant des petits jeunes. Elle joue son propre rôle quoi. L'ancien scénariste de sitcoms à succès telles que Three's Company n'est absolument pas drôle et les autres personnages féminins sont insipides. Bref, je vais m'arrêter là, la série ne m'inspire pas grand chose à part un gros bof. Va-t-elle rencontrer le succès sur CBS ? Le démarrage n'a pas vraiment attiré les foules avec seulement 8 14o ooo téléspectateurs. Je ne la vois pas durer bien longtemps.