traveler1x o3  New Haven

Nos fugitifs deviennent drôlement attachants, mine de rien. J'ai bien aimé cet épisode, plus de rythme que dans le précédent même si cette impression de regarder un Prison Break Bis reste bien ancrée pendant le visionnage.

Jay et Tyler ne sont pas des êtres supérieurs intellectuellement et pourtant ils se sortent brillamment des situations les plus dangereuses. Parfois tout seuls, parfois grâce à des intervenants extérieurs bien mystérieux. Souvent, on se dit que rien de tout ça n'est plausible (Le coup de la porte cachée dans la bibliothèque mouiiii on est pas dans Harry Potter hein) mais peu importe, on se laisse quand même prendre au jeu du chat et de la souris. Un jeu qui réussit bien à notre flic Black qui fait vraiment passer son supérieur pour un baltringue. L'intuition féminine peut-être. Heureusement qu'elle est là parce que ça ne passe toujours pas avec le rôle de Steven Culp ... Et Anthony Ruvivar n'est pas spécialement plus enthousiasmant. C'est pour moi le gros point noir de la série. A part ça, je ne vois que du positif. Sauf peut-être ces mini-flashbacks sur des événements passés dans les deux premiers épisodes dont on se passerait aisément. Le monsieur de la sécurité intérieure rôde mais on ne sait pas grand chose de ses intentions pour le moment, ça confirme le coté "grande conspiration" déjà. La petite amie de Jay nétait pas très intéressante jusqu'ici mais dans cet épisode je l'ai beaucoup aimé et j'espère de ce fait la voir plus souvent. Pourquoi pas la voir rejoindre Jay et Tyler dans leur cavale par exemple ? Le cliff' ne m'a pas tellement surpris, il fallait bien s'attendre à ce que Will ne soit pas mort. Mais que fabrique-t-il avec ce tableau ?

// Bilan // Après un second épisode un peu en dessous, Traveler retrouve un bon niveau et le cliff' donne vraiment envie de voir rapidement le prochain ! Mission réussie.